La Toyota GR Corolla Morizo Edition n’a que deux places

Rebouchez le champagne, cette compacte sportive ultra affûtée ne sera pas pour nous

La rédaction | Le 2 juin 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Morizo, c’est le pseudonyme de monsieur Akio Toyoda, PDG de Toyota, quand il pilote en compétition à ses heures perdues. Et il s’est impliqué personnellement dans le développement de la version radicale de la GR Corolla que vous pouvez admirer juste au-dessus, la Morizo Edition. Toyota la commercialisera dans le courant de l’année, à seulement 200 exemplaires pour le premier millésime

La Morizo Edition est plus légère que la GR Corolla standard tout en offrant plus de couple et plus de grip. Se débarrasser de la banquette arrière (comme sur les feues Mégane Trophy-R ou Golf GTI Clubsport S), des moteurs de vitre électrique et des enceintes dans les portes arrière, ou de l’essuie-glace arrière a en effet permis de gagner 45 kg. Sans oublier le capot et les portières en aluminium, ou le toit en fibre de carbone.

Le couple du 3 cylindres 1.6 turbo grimpe de 370 à 400 Nm, pour une puissance inchangée de 304 ch. L’étagement de la boîte manuelle a quant à lui été resserré.

Toyota a aussi renforcé la structure et revu les trains roulants à coups d’amortisseurs monotubes et de réglages spécifiques. La GR Corolla Morizo en profite pour troquer ses Yokohama de série contre des Michelin Pilot Sport Cup.

Enfin, la finition est spécifique, avec de l’Ultrasuede (l’Alcantara japonais) noir à surpiqûres rouges un peu partout. La carrosserie revêt quant à elle une livrée gris mat. Vous aurez par ailleurs noté la signature de Morizo dans l’angle du pare-brise.

Il va sans dire qu’on ne verra pas la couleur de cette très sympathique compacte sportive en France. Pas plus que celle de la GR Corolla standard dont on se contenterait volontiers… Dommage : elles viendraient compléter à merveille le formidable catalogue sportif de Toyota qui, dans sa grande bonté, nous importe déjà la GR Yaris, la GR86 et la Supra.

Articles associés