BMW pourrait produire ses concepts Hommage

Mais il va falloir croiser les doigts très fort...

La rédaction | Le 30 novembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Depuis à la sublime Z8, on sait ce dont BMW est capable en matière de néo-rétro sur un modèle de série. Nous avons demandé au directeur du design Adrian van Hooydonk s’il avait été tenté de remettre ça en ressuscitant la Série 8.

« La Série 8 originelle sortait de l’ordinaire pour la marque. Elle était un peu hors normes, explique Adrian van Hooydonk. Nous avons essayé de faire de même avec la nouvelle. Nous ne souhaitions pas nous contenter d’une simple version coupé d’un autre modèle de la gamme. Nous la voulions un peu plus exceptionnelle et plus sportive que la voiture qu’elle remplace, la Série 6. Aussi bien en termes de design que de technologie, je pense que nous y sommes parvenus. »

Elle s’inspire peut-être de l’ancienne Série 8, mais elle n’y ressemble pas pour un sou. Est-ce qu’un autre modèle de la gamme pourrait s’aventurer dans un style rétro ?

« Nous ne l’envisageons pas, répond-il sans ambages. Comme vous avez pu le voir, il y a eu une importante vague néo-rétro au tournant du XXIe siècle, et je pense que ça tient à la nature humaine. Autour de l’an 2000, beaucoup de marques ont replongé dans leurs racines, ce qui a pu influencer leur langage stylistique. »

« Nous sommes fiers de notre patrimoine, et il nous arrive comme vous le savez de produire des voitures « Hommage », en réinterprétant certaines de nos icônes comme la 3.0 CSL. Si nous étions amenés à revisiter nos anciens modèles, ce serait de cette façon, en les transposant dans le futur. »

Juste des concept cars, donc ? « Certes, ce ne sont que des exercices de style, mais ces autos ont été dessinées pour rappeler à quel point nous sommes fiers de notre héritage. Si on nous le demandait, nous serions parfaitement prêts à en faire quelque chose à l’avenir. On verra bien. »

Cela veut-il dire qu’elles sont pas eu le feu vert pour la production ? « Je suis toujours optimiste, sans quoi je n’aurais pas choisi ce métier. Notre job, c’est d’avoir plus d’idées que l’entreprise ne peut en réaliser. BMW, ça a toujours été une histoire d’émotion. Mais le temps passe, et la manière de provoquer ces émotions peut évoluer. »

« BMW a toujours été de l’avant, et nous faisons de notre mieux pour proposer les dessins les plus modernes, poursuit Hooydonk. Le surplace n’est pas une option, et il ne faudrait pas non plus faire un pas en arrière. Je pense que ce ne serait pas une bonne chose pour BMW, et que nos clients n’apprécieraient pas non plus. Se référer au passé peut être une bonne chose et nous sommes très fiers de ce que la marque a accompli autrefois, mais nous voulons entretenir la flamme, pas remuer les cendres. »

Il paraît donc très, très peu probable que nous ayons un jour droit à un remake de la M1, de la 3.0 CSL ou de la 2002. Mais peut-être qu’à force d’insister…

Articles associés