Officiel : les nouvelles BMW M3 et M4 arriveront cette année

Ce n’est pas le moment de vous brouiller avec votre marchand de pneus

La rédaction | Le 20 janvier 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Saviez-vous qu’en 2019, plus d’une BMW sur cinq vendue en Suisse était un modèle M ? Maintenant, vous le savez.

En 2019, BMW M a aussi battu un nouveau record de ventes au niveau mondial. L’Amérique du Nord reste son premier marché, suivi par l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Et ce n’est pas près de s’arrêter puisque de nouvelles BMW M sont en approche. Et pas des X4 M Competition ou des X2 M35i, hein. Non, de vraies M. Tout en annonçant ses résultats 2019, BMW a en effet confirmé que nous assisterions cette année à l’arrivée des nouvelles M3 et M4.

L’arrivée d’une nouvelle M3 est toujours un événement. C’est elle qui fixe les standards des berlines sportives depuis des générations, et vu la qualité de la nouvelle Série 3, nos attentes sont grandes à l’égard de la future version M.

Nous savons déjà qu’elle bénéficiera du même moteur que les X3 et X4 M : un tout nouveau six-en-ligne 3.0 litres biturbo, produisant 510 ch sur la version Competition de ces SUV. La M3 aura donc de la ressource. Pour la musicalité, on verra, ce n’est pas le fort des X3 et X4 M. BMW a confirmé que les 510 ch des SUV n’étaient qu’un point de départ pour ce nouveau moteur… Les versions affûtées des futures M3 et M4 s’annoncent donc surpuissantes.

Par ailleurs, la M3 continuera à offrir une boîte manuelle, et c’est une sacrée bonne nouvelle. « Il n’y a aucune raison selon nous de mettre une boîte manuelle dans un SUV, avait confié Markus Flasch, le patron de BMW M, à TopGear.com l’année passée. Mais nous continuerons d’en proposer sur la M3 et la M4. Cela représente une faible part des ventes – dont la plus grande partie aux Etats-Unis – mais c’est une particularité à laquelle nous tenons par rapport à nos concurrents, parce que tout le monde n’est pas capable de le faire. Et cela sera de plus en plus vrai à l’avenir. »

Nous pressentons aussi l’arrivée d’une version quatre roues motrices de la M3 en parallèle de la traditionnelle propulsion, ce qui aura sûrement le don d’exaspérer certains puristes. Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer – regardez la M5 et la M8 – et puis du moment qu’il y a le choix…

Articles associés