Alléluia, la BMW M3 conservera sa boîte manuelle

« Pourquoi se priver des bonnes choses ? », s'interroge le patron de la division M, notre nouveau héros

Stephen DOBIE • Niels de GEYER | Le 11 septembre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Dans ce monde déprimant, il faut s’accrocher à la moindre lueur d’espoir. Comme celle-ci, venue de chez BMW : le patron de la division M a confirmé que la prochaine génération des M3 et M4 serait toujours équipée en série d’une boîte manuelle.

Markus Flasch a commencé par expliquer à TopGear au salon de Francfort que son duo phare resterait fidèle au 6 cylindres en ligne, en l’occurrence celui des nouveaux X3 et X4M.

« Ce bloc S58 servira évidemment de base aux M3 et M4, a-t-il dit. C’est notre plus puissant 6 cylindres à ce jour et il développe déjà 510 ch dans sa version standard, mais il n’a pas encore atteint son plein potentiel. » Ce n’est cependant pas la meilleure nouvelle du jour.

« Il n’y a aucune raison selon nous de mettre une boîte manuelle dans un SUV, mais nous continuerons d’en proposer sur la M3 et la M4. Cela représente une faible part des ventes – dont la plus grande partie aux Etats-Unis – mais c’est une particularité à laquelle nous tenons par rapport à nos concurrents, parce que tout le monde n’est pas capable de le faire. Et cela sera de plus en plus vrai à l’avenir. »

La boîte à double embrayage restera optionnelle, même si elle équipera une écrasante majorité de voitures sur la plupart des marchés. Mais il existe toujours une frange de puristes qui aiment faire les choses par eux-mêmes. « Cela ajoute beaucoup de caractère, et même si ce n’est pas la version la plus performante, les gens l’aiment, ajoute Flash. Nous avons un héritage considérable. Tout le monde adore M, reconnaît les trois bandes et sait ce qu’elles signifient. Alors pourquoi se priver des bonnes choses ? »

Une conclusion exactement opposée à celle de l’homologue de Markus Flasch chez Mercedes-AMG, Tobias Moers, qui a failli recracher son café quand nous lui avons demandé s’il avait déjà envisagé de proposer une boîte manuelle sur l’une de ses futures sportives.

« La boîte manuelle, c’est fini. Oui bien sûr, il y a la Porsche GT3, Aston avec la Vantage… Je sais. Mais sur le plan des émissions, c’est une niche qui requiert un calibrage totalement distinct. Bonne chance avec ça. C’est beaucoup de travail, pour très peu de ventes. »

Choisis ton camp, camarade.

Articles associés

Plus d'articles