Vers une charge rapide vraiment rapide

BMW et Porsche veulent charger une batterie aussi vite qu’on remplit un réservoir.

La rédaction | Le 14 décembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Chez TopGear, on n’a rien contre les voitures électriques, bien au contraire. On peut prendre son pied à leur volant (une pensée émue pour notre match Tesla Model X P100D – Dodge Challenger Hellcat), et l’autonomie n’est aujourd’hui plus un problème. Mais la logistique éprouvante qu’il faut déployer à chaque fois que nous faisons un sujet avec l’une d’entre elles suffit à montrer qu’on ne peut toujours pas les utiliser avec la même tranquillité d’esprit qu’une bonne vieille auto à carburant fossile. La faute à une équation temps de charge / densité du réseau encore très loin d’être résolue.

C’est sur le premier terme que planchent BMW et Porsche avec leurs compatriotes Siemens, Allego et Phoenix Contact E-Mobility, dans le cadre du consortium FastCharge. Leur constat est simple : la réduction des temps de charge est la condition d’un vrai boom du marché. La généralisation de bons gros chargeurs 450 kW (entre trois et neuf fois la puissance d’un chargeur rapide actuel) résoudrait ainsi beaucoup de problèmes. Sauf si le type de devant à la station-service s’obstine à faire son shopping de la semaine au lieu de payer son plein, évidemment.

Le projet est basé sur une technologie Siemens capable d’encaisser jusqu’à 920 volts et des câbles à refroidissement actif de Phoenix Contact, ainsi qu’une interface logicielle ultra-intelligente pour communiquer avec la voiture en charge, et fonctionner universellement avec n’importe quel type de véhicule.

Le prototype de station offre une architecture modulaire afin de pouvoir charger plusieurs voitures en même temps, et être installée aussi bien sur une aire d’autoroute que sur un parking privé pour charger une flotte.

Concrètement, la batterie 57 kWh de la voiture-cobaye BMW, un proto i3, passe ainsi de 10 % à 80 % de charge en 15 minutes. Sur la Porsche, une Panamera haute sur pattes dont les dessous doivent ressembler à ceux de la future Taycan Sport Turismo, la batterie 90 kWh récupère 100 km d’autonomie en moins de 3 minutes d’une charge à 400 kW. Même pas le temps de prendre un café.

Articles associés

Plus d'articles