Un V8 essence de 530 ch pour les BMW X5 et X7 M50i

Avant, un X5 ou X7 avec des watts, c'était en Diesel. Mais ça, c'était avant.

Valentin Langard | Le 23 mai 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Si vous trouviez que les gros SUV, pardon, SAV (pour Sports Activity Vehicles) de chez BMW manquaient un peu de punch en essence avec leur six-cylindres en ligne de 340 ch (40i), voilà qui devrait vous ravir : les X5 et le X7 héritent d’un V8 4.4 biturbo de 530 chevaux et 750 Nm de couple dans une nouvelle version M50i.

Jusqu’ici, le moteur le plus puissant disponible en Europe était le six-cylindres en ligne diesel 3,0 litres (sous le sigle M50d). Avec ses quatre turbos, il développait 400 chevaux et 760 Nm. C’était déjà pas mal du tout, et pourtant… Les performances profitent de ce gain de puissance considérable. Le BMW X5 M50i annonce un 0 à 100 km/h en 4,3 secondes (ça promet pour le X5 M…) et le X7 M50i en 4,7 secondes, soit presque une seconde de gagnée par rapport aux versions M50d. Sans parler bien sûr de la bande-son.

Cette nouvelle motorisation ne vient pas seule. Le X7 sera équipé d’une suspension pneumatique adaptative à deux essieux (disponible en option pour le X5, qui vient en série avec une suspension M Sport). En mode Sport, ou au-delà de 138 km/h, celle-ci abaisse automatiquement la hauteur de caisse de 20 millimètres. Si vous faites du hors-piste pour emmener vos enfants à l’école, vous pouvez aussi – à l’aide d’un simple bouton – surélever la carrosserie de 40 mm au-dessus du réglage standard.

Des systèmes d’échappement et de freinage sport M, des jantes 21 pouces ou encore des seuils de porte éclairés viennent compléter l’équipement de série. En option, on recommandera sûrement d’adopter la direction ActiveDrive à 4 roues directrices, pour alléger un peu la conduite (ça marche plutôt bien sur le Cayenne Coupé).

La production débutera cet été et les premiers modèles devraient être livrés au cours de l’automne 2019. Les prix ne sont pas encore connus.

Articles associés

Plus d'articles