Le concept Celestiq veut ramener Cadillac au sommet

Le passé et le futur de Cadillac condensés en une voiture, en attendant la version de série du vaisseau amiral électrique

La rédaction | Le 25 juillet 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Ceci n’est pas encore la Cadillac des Cadillac électriques, même si c’est probablement le meilleur aperçu de ce à quoi devrait ressembler la version de série du futur vaisseau amiral zéro émission. Ce concept Celestiq prépare le terrain pour la renaissance de la marque.

Pour cela, il s’appuie sur les 120 ans d’héritage de la plus prestigieuse marque américaine, et plus concrètement sur une nouvelle plate-forme électrique qu’on retrouvera sur une flopée de productions General Motors comme le Chevrolet Blazer électrique, la Cadillac Lyriq ou encore le Hummer électrique. Sur cette Cadillac suprême, elle recevra une carrosserie censée susciter « une réponse émotionnelle ».

Les designers sont allés puiser dans les riches archives de la marque pour en ressortir « des coaches V16 d’avant-guerre, et l’Eldorado Brougham de 1957, assemblée à la main. » Pas seulement des voitures, puisqu’ils citent aussi parmi leurs sources d’inspiration l’architecture classique, et « des dessins américains légendaires ». En passant, on imaginerait très bien un double chevron sur la calandre de cette belle auto, mais ce n’est peut-être que nous…

Le résultat en impose. Toutefois, même si ce concept Celestiq est relativement réaliste, la voiture de série – puisqu’il y aura bien une voiture de série dérivée de cette étude, donc – adoptera une plus classique silhouette tricorps, à même selon Cadillac d’offrir « la meilleure expérience du luxe. »

À part ça, la marque n’a vraiment pas été prolixe autour de son concept. On connaît la plate-forme, on sait que la voiture de série sera une berline tricorps, on sait qu’elle accueillera d’énormes optiques LED, un toit en verre photochromique et un mode de conduite autonome.

On sait aussi que la Celestiq définitive sera produite au GM Technical Center dans le Michigan, où le groupe investira 81 millions de dollars pour l’occasion. Mais pour la suite des infos, il faudra encore attendre un peu.

« Le concept Celestiq est la plus pure expression de Cadillac », explique Magalie Debellis, responsable du design avancé. « Il matérialise les expressions du design et de l’innovation, imbriquées comme jamais auparavant dans l’histoire de la marque pour se fondre en une parfaite définition d’un vrai vaisseau amiral Cadillac. »

Beaucoup de mots pour dire que ce sera tout simplement… la Cadillac des Cadillac électriques.

Articles associés