La Corvette C8 dans les starting-blocks

C’est officiel, la première Corvette à moteur central arrière sera dévoilée le 18 juillet

La rédaction | Le 15 avril 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

On pourrait s’attendre à ce qu’une nouvelle version de la meilleure voiture de sport américaine fasse une arrivée en fanfare, tel Elvis Presley descendant des nuages. Chevrolet semble cependant en avoir décidé autrement.

Ce n’est plus un secret pour personne : la prochaine Corvette, la C8, passera au moteur central arrière. Pour la première fois en plus de soixante ans d’histoire, une Corvette de série – il y a bien eu quelques concept cars et voitures de course – logera donc son V8 derrière les sièges, pas devant. Et deviendra ainsi une vraie supercar, à même d’aller affronter Ferrari et Lamborghini sur leur terrain. Une auto pour ceux qui aiment les McLaren, pas les Big Mac.

Pourtant, la confirmation officielle s’est fait attendre, et n’intervient aujourd’hui qu’en toute discrétion. Pas de rayons lasers, de canons à confettis ou d’hymne national entonné par une starlette de la téléréalité. Juste une nouvelle Corvette remontant la 7e Avenue à New York sous un camouflage monochrome. La voiture a fait un tour de Times Square, le temps de bien montrer la date imprimée sur ses flancs, puis a disparu dans Manhattan.

Au moins pouvons-nous maintenant biffer une case dans notre agenda. C’est le 18 juillet 2019 que le monde découvrira la nouvelle supercar américaine à moteur central arrière. Comment sommes-nous si sûrs de ce changement d’architecture ? Il suffit de la regarder, pardi. Les proportions ne trompent pas, et ces énormes entrées d’air sont bien là pour refroidir quelque chose.

Transformer la ‘Vette en supercar conventionnelle fera peut-être grincer des dents les puristes, mais pour aller défier à armes égales les Honda/Acura NSX, Ferrari F8 et les 36 autos pondues par McLaren rien que le mois dernier, c’était sans doute inévitable.

A-t-elle une chance de s’imposer dans le Gotha ? Premiers éléments de réponse mi-juillet. On vous tient au jus.

Articles associés

Plus d'articles