Cinq cylindres et 390 ch pour le Cupra Formentor VZ5

Pour fêter ses trois ans d'existence, Cupra s'offre le légendaire cinq-cylindres Audi et le met sous le capot de son SUV coupé. Qué calor

La rédaction | Le 23 février 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

L’impensable est arrivé : Audi a laissé une de ses cousines du groupe Volkswagen mettre la main sur le cinq-cylindres des RS3, TT RS et RSQ3. Peut-être en guise de cadeau d’anniversaire, pour un blason qui vient de passer le cap des trois ans.

Eh oui, cela fait déjà trois ans que Cupra, ancien label sportif de Seat, a largué les amarres pour devenir une marque à part entière. Et pour marquer le coup, elle s’est fait un petit plaisir entre deux voitures électrifiées : greffer le surpuissant cinq-cylindres 2.5 turbo d’Ingolstadt sur le Formentor. Cette nouvelle version s’appelle VZ5. VZ pour veloz (vite, en espagnol), qui devient l’appellation des Cupra les plus performantes. Les Cupra Cupra, si vous voulez.

Surpuissant, mais un peu moins tout de même que chez Audi. À tout seigneur (des Anneaux), tout honneur. Avec 390 ch et 480 Nm (soit 10 ch de moins qu’un RSQ3 pour un couple identique), cela représente tout de même un bonus de 80 ch et 80 Nm par rapport au Formentor VZ 2.0 TSI 310 ch qui coiffait jusqu’alors la gamme (à l’essai ICI). Sans parler de la bande-son…

Une boîte à double embrayage et sept rapports transmet la puissance aux quatre roues. Le résultat est un 0 à 100 km/h en tout juste 4,2 s (4,9 s pour le 2.0), et une vitesse toujours bridée à 250 km/h. Pour arrêter tout ça, on peut compter sur des disques 18 pouces pincés par des étriers six pistons couleur cuivre venus de chez Akebono, fournisseur japonais qui a également conçu les freins de la McLaren P1 ou plus récemment de la Polestar 1.

Le Formentor VZ5 repose 10 mm plus près du sol que le 2.0, et profite d’amortisseurs pilotés réglables sur quinze niveaux. Ses voies ont été élargies, comme en témoigne sa carrure plus imposante. À bord, les baquets sont inédits.

Outres ses ailes renflées, accompagnées d’un capot et de boucliers subtilement remodelés en conséquence, le VZ5 se distingue par ses splendides jantes 20 pouces spécifiques, à cinq doubles branches diamantées et cuivrées. Vous aurez aussi noté les deux paires d’échappement disposées en diagonale de chaque côté du diffuseur. Enfin, le VZ5 aura l’exclusivité de ce gris Taïga.

Il faudra tout de même ouvrir l’œil pour espérer croiser le nouveau fleuron de Cupra puisque ce dernier ne sera produit qu’à 7 000 exemplaires en tout. Arrivée prévue au dernier trimestre 2021, à un tarif inconnu pour l’instant.

Articles associés

Plus d'articles