La Ferrari 488 n’est pas morte

Elle poursuivra sa carrière sur circuit

| Le 29 octobre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Voilà qui était assez inattendu. La nouvelle arme de Ferrari en GT3 est basée sur un modèle que l’on ne peut plus acheter. Plutôt que de développer une version course de la toute nouvelle F8 Tributo, la marque italienne a préféré continuer de perfectionner sa 488 GT3. Les changements sont subtils, puisqu’il faut avant tout rester homologué par la FIA.

Cette Ferrari 488 GT3 EVO s’améliore néanmoins sur tous les plans. Aérodynamique, comportement, ergonomie, sécurité et fiabilité. De quoi briller dans les divers championnats GT qu’elle rejoindra dès l’année prochaine. Si vous veniez d’acheter une ancienne 488 GT3 pour votre écurie privée, ne vous arrachez pas les cheveux tout de suite : le pack EVO peut être installé sur votre « vieux » modèle (moyennant finances bien entendu).

18 000 heures de simulation, de calculs et de soufflerie ont été nécessaires à la réalisation de ce nouveau bouclier avant. Il génère maintenant plus d’appui et rend la 488 plus stable à haute vitesse. La circulation des flux d’air change radicalement avec des extracteurs tantôt plus larges à l’avant, tantôt complètement redessinés sur les ailes et à l’arrière.

Le poids diminue avec un nouveau siège qui permet d’économiser 2,4 kg. Le lest à ajouter (la FIA imposant un poids minimum) pourra ainsi être placé de manière optimale, et rabaisser le centre de gravité. L’ABS et le contrôle de traction ont été perfectionnés, tandis qu’un nouveau système de gestion moteur devrait assurer à la fois plus de fiabilité et une distribution du couple plus progressive et plus précise.

Il existe même une option 24H/Endurance. Si vous la cochez, vous aurez des phares plus puissants que le Soleil lui-même, des raccords pour remplir plus rapidement vos réservoirs d’huile et de liquide de refroidissement, un embrayage en carbone et bien d’autres…

Articles associés

Plus d'articles