La Ferrari Portofino M passe à 620 ch

L'entrée de gamme Ferrari s'aligne sur la nouvelle Roma avec une puissance en hausse, une boîte affûtée et un mode Race

La rédaction | Le 16 septembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Malgré les légères péripéties sanitaires de ce début d’année, Ferrari n’a pas chômé en 2020 et a continué de lancer nouveauté sur nouveauté. Et ce n’est pas fini puisqu’après la F8 Spider, la F812 GTS, la SF90 et la Roma, voici la Portofino M, pour Modificata.

Trois ans après son lancement, alors que la nouvelle Mercedes SL pointe le bout de son capot, la Portofino a en effet droit à un petit coup de jeune. Inutile de chercher bien loin, le cabriolet (à toit rigide escamotable) ne fait que reprendre à son compte des évolutions introduites depuis par le coupé Roma, techniquement très proche.

La Portofino voit donc son V8 3.9 biturbo porté à 620 ch (+ 20 ch), et hérite surtout de la nouvelle boîte à double embrayage et huit rapports (contre sept autrefois). Enfin, on voit fleurir sur le Manettino une inédite position Race, symbole de ses ambitions sportives revues à la hausse.

C’est donc officiel, la Portofino n’est plus la Ferrari du troisième âge. La carrosserie est modificata aussi, mais les changements sont nettement plus discrets que lors du passage de flambeau entre la California et la California T. Ils se résument essentiellement à des boucliers un peu plus rebondis (avec, à l’avant, une encoche devant le passage de roue qui permettra peut-être d’accueillir plus élégamment les rappels de clignotant des versions US). En revanche, la Portofino M n’en profite pas pour adopter la nouvelle planche de bord de la Roma.

La boîte de vitesses vient directement de la toute-puissante SF90, mais avec un étagement plus long et un huitième rapport surmultiplié pour le cruising sur les grands axes. Pour profiter au mieux du mode Race, on pourra comme toujours chez Ferrari s’appuyer sur un commando d’anges gardiens électroniques aussi efficaces que discrets.

La Portofino tout court disparaît quant à elle du catalogue, si vous vous posiez la question. Ce qui signifie qu’on ne peut désormais plus acheter une Ferrari neuve de moins de 620 ch. 100 ch de plus qu’une F50, sans parler du couple… 2020 n’aura donc pas été une si mauvaise année.

 

 

 

Articles associés

Plus d'articles