La Ford Mondeo revient… en Chine

La prochaine génération de la familiale Ford se concentre sur le premier marché mondial, où l'on aime encore les berlines

La rédaction | Le 18 janvier 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous avez sous les yeux la nouvelle Ford Mondeo. Regardez-la bien car celle-ci, vous ne la verrez jamais au coin de la rue. Sauf si vous avez prévu d’aller prochainement en Chine.

Comme vous le savez peut-être, l’invasion des SUV a en effet fini par avoir raison de la Mondeo en Europe, où la génération actuelle vit ses dernières heures. En revanche, depuis son lancement en Chine en 2002, la berline Ford « s’est bâti une réputation de berline élégante et sportive auprès des consommateurs locaux. » Tant pis pour nous.

La voiture ci-dessus sera donc commercialisée dans le courant de l’année en Chine. Si elle vous dit quelque chose, c’est normal : elle ressemble fichtrement à l’Evos, lancée l’année dernière sur le même marché. A posteriori, cette dernière s’apparente en fait à une variante break de chasse SUVisée de la nouvelle Mondeo, qui conserve une silhouette proche de celle que l’on connaît.

On note toutefois une poupe fastback particulièrement profilée (même s’il s’agit d’une quatre-portes à malle), avec un coup de gouge sur l’aile arrière et une signature lumineuse qui ne manqueront pas d’évoquer la Mustang. Globalement, l’allure de cette imposante berline (4,94 m, soit 6 cm de plus que le modèle précédent) se distingue nettement de sa cousine chic locale, la Lincoln Zephyr présentée fin 2021.

On ne sait pas encore ce qu’il y aura sous le capot, même si l’on peut tabler sur une gamme de trois et de quatre-cylindres essence turbocompressés comme sur le modèle actuel.

Franchement, cette Mondeo ne déparerait dans la gamme européenne, non ? Dire qu’il suffirait que les gens achètent des berlines pour que ça se vende…

Articles associés