La nouvelle WRC hybride de Ford est un Puma

Fini la Fiesta, place à un Puma hybride pour la saison 2022 du championnat du monde des rallyes

La rédaction | Le 9 juillet 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Oyez, oyez, Ford M-Sport a dévoilé sa nouvelle voiture de rallye pour 2022 et… ce n’est pas une Fiesta. Après une décennie de bons et loyaux services, dont un titre constructeurs en 2017 et deux titres pilotes avec Sébastien Ogier (2017 et 2018), la citadine passera en effet le relais à un SUV, le Puma.

Non seulement un SUV, mais un SUV hybride, conformément à la nouvelle réglementation qui met en places des voitures plus simples et moins chères – donc plus attractives pour de nouveaux constructeurs – mais dont le 1.6 turbo sera désormais associé à un moteur électrique de 100 kW (136 ch) et une batterie de 3,9 kWh. Et ce même si le Puma de série ne propose aucune véritable version hybride, seulement de l’hybridation légère.

En plus de fournir un surcroît de puissance ponctuel, cela permettra aux voitures d’assurer les liaisons en ville en mode tout électrique après une recharge de 25 minutes dans les stands. Le moteur thermique fonctionnera quant à lui exclusivement avec du carburant renouvelable, composé d’essence synthétique et de biocarburants.

Mais surtout, regardez mieux cette voiture, ici au départ de la montée de Goodwood où elle a été présentée. Est-ce qu’avec sa silhouette surbaissée et ses deux portes en moins, elle ne vous rappelle pas quelque chose ? Au hasard la Ford Puma, la vraie, le petit coupé de la fin des années 1990 ? Comme quoi, il suffisait de pas grand-chose. Pour boucler définitivement la boucle, il ne manquerait plus qu’une série limitée d’homologation Racing Puma pour la route, mais ne rêvons pas trop…

Articles associés