La Cadillac Project GTP se dévoile

Un an avant de l'aligner aux 24 Heures du Mans face à Toyota, Porsche, Peugeot et Ferrari, Cadillac présente son (superbe) proto Hypercar

La rédaction
Publié le : 10 juin 2022

Après l’avoir annoncé l’été dernier puis teasé cet hiver, Cadillac a enfin levé le voile sur son Project GTP, le proto qui prendra part aux 24 Heures du Mans 2023.

Obéissant à la réglementation LMDh, cette voiture partagera son système hybride avec ses homologues, et sa base châssis (Dallara) avec certaines d’entre elles. En revanche, elle aura droit à un moteur thermique maison, en l’occurrence un bon gros (et entièrement nouveau) V8 5.5.

Vous aurez noté l’aéro agressive avec ces spectaculaires ailettes qui prolongent chaque passage de roue. Ou encore ces magnifiques feux arrière LED en 3D. Globalement, la filiation stylistique est évidente avec les Cadillac de route. La preuve qu’on peut faire un proto qui ressemble à quelque chose… Les motifs « Le Monstre » ? Un clin d’œil au surnom de la première Cadillac engagée dans la Sarthe en 1950, qui n’était pas aussi gracieuse.

« Courir pour la victoire absolue au Mans avec une marque américaine aussi légendaire que Cadillac est un honneur », a déclaré Laura Wontrop Klauser, responsable de la compétition sport-proto chez General Motors. « Toute l’équipe est enthousiaste à l’idée de perpétuer l’héritage de Cadillac en course en s’alignant contre les meilleures équipes internationales et dans la course la plus difficile du monde. »

Rappelons en effet que si tout se passe bien, l’endurance s’apprête à connaître un nouvel âge d’or. Porsche, Acura et BMW ont aussi signé pour un engagement en WEC avec un proto LMDh en 2023 (Audi aussi, mais le programme semble en suspens). Alpine (qui temporise avec une LMP1 sous dérogation) et Lamborghini suivront en 2024. Peugeot et Ferrari seront là dès 2023 avec une LMH, catégorie dans laquelle ils rejoindront Toyota et Glickenhaus. Si, si, ça va vraiment arriver.

« L’Hypercar Project GTP est une convergence unique de la forme et de la fonction. Elle incarne la future esthétique sportive de Cadillac », explique Crhis Mikalauskas, designer extérieur en chef. « Il y a encore beaucoup à venir, depuis la voiture de course jusqu’à des véhicules de série incroyables. »

Cadillac ne s’engagera pas seulement aux 24 Heures du Mans l’année prochaine. En effet, la marque s’est aussi inscrite en championnat IMSA WeatherTech SportsCar (dont elle est déjà un pilier) et en WEC, les deux réglementations étant désormais harmonisées. On vit décidément une époque formidable.

Les essais commenceront et été, et les équipages seront annoncés un peu plus tard. La voiture fera quant à elle ses débuts en compétition lors des 24 Heures de Daytona, en janvier 2023.

Top Gear
Newsletter

Recevez les dernières news, tops et exclusivités sur votre adresse e-mail.