Le Geely FY11 est un SUV coupé à la chinoise

Un cousin de plate-forme du Volvo XC40

La rédaction | Le 23 janvier 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Geely, c’est la maison mère de Volvo, Polestar, Lynk & Co et, depuis peu, Lotus. Elle produit cependant toujours des voitures sous son propre blason, telles ce futur FY11, un SUV coupé façon BMW X4 ou X6 qui recevra son nom de baptême définitif un peu plus tard.

Ce sera la première Geely développée sur la plate-forme CMA (compact modular Architecture) étrennée en 2017 par le Volvo XC40 puis reprise par toute la gamme Lynk & Co.

On ignore pour l’instant les dimensions et les caractéristiques de ce FY11. Même si ses proportions évoquent à première vue une auto au format XC60 voire XC90, difficile de ne pas voir en lui un proche parent du futur petit SUV coupé Volvo appelé à remplacer la compacte V40… Seul élément de langage significatif, il soignera l’agrément de conduite comme aucun autre modèle de la marque à ce jour.

Ce sera l’une des trois nouveautés Geely en 2019 aux côtés d’un monospace et d’une berline électrique. Animé par un 2.0 turbo de 238 ch et 350 Nm, il sera disponible en traction et en transmission intégrale.

Visuellement, le FY11 est loin d’être le plus outrancier du genre. Selon Geely, « la combinaison d’une ligne de toit incurvée et d’une large carrure [lui] donne un air de félin prêt à bondir. » Fort bien, fort bien.

Rendez-vous « dans un futur proche » pour en savoir davantage.

Articles associés