Hennessey ne construira pas d’hypercar électrique

Rien de tel qu’un bon V8 de 2 000 ch

La rédaction | Le 30 janvier 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

« Quand tout le monde prend la même direction, j’aime bien partir à l’opposé », explique John Hennessey. En d’autres termes, Mesdames et Messieurs, ce n’est pas de sitôt que nous verrons une version électrique de la Hennessey Venom F5.

Alors que des couvées d’hypercars électriques sont annoncées toutes les semaines, Hennessey, lui, préfère les choses à l’ancienne. « Même si la tendance du marché est à l’électrification, nous sommes des gars de la vieille école qui continuent de croire à un rapport poids/puissance optimal, obtenu grâce à un V8 biturbo de plus de 1 600 ch », a-t-il dit à nos confrères de TopGear.com, invoquant Colin Chapman et Carrol Shelby.

Non pas que la Venom F5 ait tellement besoin d’un moteur électrique : ledit V8 biturbo est un bloc 7,6 litres donné pour 1 600 ch mais déjà testé à plus de 2 000 ch au banc.

L’objectif n’est pas la puissance pour la puissance, mais avant tout la vitesse. Hennessey ne veut pas seulement battre Bugatti et Koenigsegg, il veut les pulvériser. « Les 300 mph [483 km/h] ne seront qu’une base de travail, avait-il annoncé l’année dernière. C’est par là que nous voudrions commencer. »

La concurrence n’est pas non plus une obsession. « Le plus important pour nous, c’est de procurer à nos clients l’expérience la plus excitante possible. Mais j’admire Christian et l’équipe Koenigsegg qui ne cessent jamais de repousser les performances de leurs voitures. »

« Et n’oubliez pas Bugatti. S’ils décident de construire une Chiron Supersport, je peux vous dire que ce sera une sacrée rivale. »

La puissance de la F5 de série sera officialisée au moment voulu. Mais Hennessey ne se fixe pas de limites : la voiture développera autant de chevaux qu’il lui en faudra pour atteindre les 483 km/h.

Pour l’instant, le projet semble dans les temps. Les premiers prototypes seront construits en juin, et l’idée est de présenter l’auto aux clients en août à Pebble Beach.

Et après ? « Nous commencerons les essais à haute vitesse de la F5 en septembre, jusqu’à la fin de l’année. » Sur les 24 F5 prévues, seules quelques-unes n’ont pas encore trouvé preneur, à 1,6 million de dollars l’unité. La voiture définitive-définitive sera dévoilée en 2020.

Si vous craigniez la fin de la course à la puissance, dormez tranquille : Hennessey veille.

Articles associés

Plus d'articles