Cette Hispano Suiza Carmen Boulogne est très… violette

Le bon goût ne s'achète pas, mais ça, si. Découvrez la dernière création sur mesure du fantasque Michael Fux

La rédaction | Le 11 mars 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Michael Fux, vous remettez ? Vous savez, c’est cet homme d’affaires américain aux goûts un peu, hum, baroques. Celui qui avait commandé ce Rolls-Royce Cullinan orange citrouille, par exemple, ou cette McLaren Senna verte. Ou cette McLaren 720S violette.

Vous ne serez donc pas trop surpris par la config excentrique de sa dernière acquisition (il l’avait commandée à l’été 2020). Peut-être davantage par l’identité de cette dernière : il s’agit d’une Hispano Suiza Carmen, rarissime supercar électrique (la marque espagnole d’avant-guerre a été ressuscitée par les descendants du fondateur en 2019) dont la production ne dépassera pas 19 exemplaires.

Parmi ces 19 voitures, cinq seront des Carmen « Boulogne », encore plus puissantes (1 114 ch, soit 95 ch supplémentaires), plus légères (1 630 kg, – 60 kg) et plus performantes : 0 à 100 km/h en 2,6 s (- 0,4 s), bridage à 290 km/h au lieu de 250. La nouvelle venue dans le garage de Michael Fux fait partie de ces cinq-là.

Et pour être vraiment sûr qu’on ne confonde sa voiture avec aucune autre, le milliardaire l’a commandée dans une livrée Ocean Song Rose (violet, en français), avec une grille de calandre noir brillant, des jantes en aluminium poli et un accastillage « Birkigt White » faisant écho à la sellerie et au mobilier.

« Nous sommes très fiers de livrer cette unique version de l’Hispano Suiza Carmen Boulogne à notre premier client aux Etats-Unis », a déclaré Miguel Suqué Mateu, président du conseil d’administration d’Hispano Suiza et petit-fils du fondateur Damián Mateu. « Le faire à l’occasion du concours d’élégance d’Amelia Island nous permet de montrer au monde, et particulièrement au marché américain, ce dont Hispano Suiza est capable. »

« Je voudrais remercier toute l’équipe Hispano Suiza et particulièrement nos designers qui ont fait un excellent travail pour permettre à M Fux de conduire la voiture de ses rêves », a enchaîné le PDG Sergio Martinez Campos.

Hispano Suiza souhaite « produire des véhicules pour les passionnés qui n’étaient jusqu’alors  possibles que dans leur imagination. » Sinon, vous pouvez aussi aller toquer chez Pininfarina

 

Articles associés