Hyundai et Rimac nouent une alliance électrico-sportive

Hyundai, Kia et Rimac vont développer deux véhicules électriques hautes performances d’ici 2020.

Valentin Langard | Le 15 mai 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Tout le monde s’arrache Rimac. Hyundai et Kia en veulent même un sacré morceau, à en croire leur investissement de 80 millions d’euros dans l’entreprise croate, spécialisée dans la construction d’hypercars électriques et déjà en cheville avec de nombreux constructeurs comme Porsche, Aston Martin , Koenigsegg ou Pininfarina.

Objectif ? La création d’un « partenariat technique » qui devrait voir les marques « collaborer sur deux véhicules électriques hautes performances d’ici 2020 ». On est preneurs.

Le communiqué de presse explique plus précisément que « Hyundai Motor, Kia Motors et Rimac vont travailler en étroite collaboration pour développer une version électrique de la sportive à moteur central de la gamme Hyundai N, et un véhicule à hydrogène haute performance ».

Ça ressemble donc à de très bonnes nouvelles. On ignore s’il existe un rapport avec le concept RM16 (un Veloster à moteur central façon Clio V6, à l’image ci-dessus), mais on adorerait que ce soit le cas. Le tout collerait aussi avec les ambitions affichées de Hyundai de lancer dans sa gamme N un modèle phare, construit sur une base exclusive. On espère ne pas en être privés comme de l’actuel Veloster

Le véhicule à hydrogène haute performance ? Intéressant, ça aussi. Après tout Hyundai fait déjà partie des pionniers en la matière avec le Nexo, donc les voir développer le premier véhicule sportif à pile à combustible serait dans l’ordre des choses.

Une chose est sûre, on va surveiller ça de près.

Articles associés

Plus d'articles