Le Hyundai Veloster N TCR se fâche tout bleu

L’i30 N n’étant pas commercialisée aux Etats-Unis, c’est un méchant Veloster N qui courra là-bas en supertourisme

La rédaction | Le 17 janvier 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

La catégorie TCR du Michelin Pilot Challenge américain va valoir le coup d’œil cette année. On y attend en effet des versions bodybuildées des Honda Civic Type R, Volkswagen Golf GTI et Audi RS3, et c’est à présent Hyundai qui confirme son arrivée.

La division N du constructeur coréen a déjà réussi à se faire un nom. L’i30 N de route est en effet l’une des GTI les plus enthousiasmantes du moment, maintenant déclinée de surcroît en une élégante version Fastback.

Cependant, aucune de ces autos n’est diffusée sur le marché américain. Or, le principe du supertourisme, c’est de faire courir les voitures de monsieur Tout-Le-Monde, pas des autos exotiques que l’on n’a aucune chance de croiser dans la rue… Par conséquent, pendant que l’Europe suivra les courses de l’i30 N TCR, l’Amérique se tournera vers le nouveau Veloster N TCR, qui partage près de 85 % de ses composants avec la berline que l’on connaît.

Si la voiture de route dont il dérive n’est plus vendue en Europe depuis la fin de a première génération en 2016, Hyundai n’a pas renoncé à faire connaître son étrange coupé asymétrique (une portière à gauche, deux à droite) aux Etats-Unis. Dans cette version TCR, le 2.0 turbo passe de 275 à 350 ch, associé à une boîte séquentielle à six rapports ainsi qu’à des ailes indécemment proéminentes.

Deux voitures seront alignées en Michelin Pilot Challenge, toutes deux préparées par l’écurie Bryan Herta Autosport. Elles seront confiées aux équipages Mark Wilkins / Michael Lewis, et Mason Filippi /Harry Gottsacker.

Après, si vous tenez absolument à voir un Veloster N TCR courir de ce côté-ci de l’Atlantique, rien ne vous empêche de monter votre écurie privée et d’en acquérir un auprès de Hyundai en échange d’un chèque de 135 000 €.

Articles associés

Plus d'articles