Configurer le nouveau Defender pour l’aventure, mode d’emploi

Si vous voulez augmenter vos chances de survivre à trois jours de hors-piste avec le nouveau Defender, n'oubliez pas de cocher ces options

La rédaction | Le 23 mars 2020 |

1

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Alors plutôt que de laisser le champ libre aux bricolages mercenaires moches et/ou pas pratiques sur son nouveau Defender, Land Rover a pris les devants avec un catalogue d’options pour le moins exhaustif. Deux empattements, quatre moteurs, quatre finitions, quatre packs plus ou moins velus (Urban, Country, Adventure et Explorer) et près de 170 accessoires individuels en tout genre : c’est la jungle, et le Defender s’y connaît.

Notre première rencontre avec le nouveau Defender a eu lieu en Namibie. Là-bas, on ne met pas des pneus mixtes juste pour bien remplir les arches de roue et se la raconter sur le parking du Auchan, mais d’abord pour ne pas risquer une mort lente et atroce en restant tanké dans le désert. Jetons donc un œil sur les quelques accessoires qui équipaient notre Defender 110  D240 Pangea Green (à partir de 60 200 €), dont certains peuvent grandement faciliter la vie loin de l’asphalte.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles