Les nouveaux hybrides Land Rover sont arrivés !

Un Evoque ou un Discovery Sport hybride de plus 300ch, ça vous dit ?

| Le 23 avril 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Oui, je sais, on vous avait déjà dit qu’ils étaient hybrides. Et ils l’étaient. Mais il s’agissait d’une « simple » hybridation 48V. Celle qui, pour résumer grossièrement, aide au démarrage au feu. Non, là on parle d’une « vraie » hybridation plug-in qui vous permet à la fois de vraiment rouler tout électrique et d’envisager sereinement de longs trajets tout en faisant de sérieuses économies… fiscales.

Première bonne nouvelle, cette hybridation n’a pas été pensée à postériori mais dès la genèse de la plateforme (commune aux deux). L’implantation du système hybride, dont la batterie 15 kWh sous la baquette arrière, avait donc déjà été prévue ce qui permet de conserver des espaces intérieurs et des volumes de coffres strictement identiques aux versions thermiques.

Qui dit plug-in hybride dit double motorisation. Le moteur électrique placé sur l’essieu arrière affiche 109ch et le train avant est entrainé par le nouveau bloc 3 cylindres 1,5 l essence de 200ch. Sans grande surprise, trois modes de conduite sont proposés à savoir un mode Save qui privilégie le bloc thermique pour sauvegarder la batterie, un mode Hybride (incroyable, non ?) qui additionne les deux sources d’énergie et un mode Électrique. Dans ce dernier mode, les Evoque et Disco Sport affichent une autonomie assez conséquente de respectivement 66 et 62 km.

Quand au mode hybride, les chiffres sont également alléchants avec une puissance cumulée de 309ch (vous l’aviez) qui fait de ces Evoque P300e et Discovery Sport P300e les plus puissants de leurs gammes, mais aussi les plus véloces avec un 0 à 100km/h en 6,4s pour l’Evoque et 6,6s pour le Disco Sport, les moins gourmands avec respectivement 1,4 l et 1,6 l/100km et les plus propres avec des rejets annoncés de 32 et 37g/km. Évidemment, ne vous attendez pas à ce genre de conso au quotidien, surtout si vous voulez profiter des 309ch. Et il est conseillé d’entrer votre destination dans la nav’ même si vous savez où vous allez, cela aide le système à optimiser l’efficience de l’hybridation. SI ! Digue, non…

Le Terrain Response 2 est aussi de la partie. Tout hybrides qu’ils soient, ces engins doivent faire honneur à leurs gènes, ils offrent donc les mêmes capacités de franchissement malgré une garde au sol amputée de quelques millimètres et, pas d’inquiétude, les batteries sont protégées par une plaque d’acier de 6mm.

Côté charge, comptez 6h42 pour atteindre 100% de batterie sur une prise secteur. C’est pour ça que vous voudrez une wallbox de 7kW qui vous permettra de charger à fond en 2h12 et à 80% en moins de 90 minutes. Et si vous trouvez un chargeur public de 32Kw, les 80% seront atteints en tout juste 30 minutes.

Dernier point, et non des moindres… le prix et, là encore, une bonne nouvelle ! Si on les compare à leurs homologues thermiques D240 et P250 moins performants, les Evoque P300e et Discovery Sport P300e sont moins chers de quelques centaines d’euros et font en plus économiser au moins 5105€ de malus écologique. La gamme Evoque propose même un P300 aux performances équivalentes à ce nouveau P300e mais proposé plus de 2000€ plus cher et avec un malus de 16149€.

Il ne nous restera plus qu’à tester ces nouveaux Evoque et Discovery Sport dès la fin du confinement pour voir comment ils encaissent la masse supplémentaire d’au moins 200kg ou comment se comporte le système de freinage « by wire » qui, nous a-t-on dit, mixe de manière totalement transparente le freinage classique et le freinage régénératif. Et si vous n’avez pas la patience d’attendre notre verdict, les carnets de commande sont ouverts !

Articles associés