Lotus se servira chez Volvo et Geely pour ses futurs moteurs

Volvo et Geely fusionnent leurs départements moteurs pour mieux plancher sur le thermique et l’hybride

La rédaction | Le 9 octobre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Volvo et sa maison mère Geely ont annoncé qu’elles allaient regrouper leurs activités de production de moteurs en une seule entité autonome vouée à devenir « un nouvel acteur mondial du développement de motorisations thermiques et hybrides de nouvelle génération. »

Selon Volvo, cette restructuration lui permettra de mieux « recentrer son activité sur ses véhicules premium 100 % électriques », soit plus de la moitié de ses ventes mondiales à l’horizon 2025 selon la feuille de route de la marque. Rappelons que les Suédois ont promis de ne plus commercialiser aucun véhicule exclusivement thermique.

La nouvelle entreprise, dont le business plan est « en cours d’élaboration et [fait] l’objet de négociations entre partenaires sociaux et auprès des autorités compétentes », fournira aussi Geely Auto, Proton, LEVC (la marque qui produit désormais les fameux taxis londoniens), Lynk & Co (petite sœur chinoise de Volvo) et… Lotus, qui avait ses habitudes chez Toyota depuis plus d’une décennie.

« Les véhicules hybrides nécessitent les meilleurs moteurs thermiques, a souligné Håkan Samuelsson, patron de Volvo Cars. Cette nouvelle unité disposera des ressources, de l’échelle et des compétences nécessaires pour développer ces motorisations de manière tout à fait rentable. »

Articles associés

Plus d'articles