V8 pour tout le monde chez Maserati

Après le Levante, les Ghibli et Quattroporte ont droit à leur tour au V8 Ferrari 3.8 580 ch dans une flamboyante version Trofeo

La rédaction | Le 17 août 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Oyez, oyez, bonnes gens d’Internet ! En attendant l’arrivée de la supercar MC20, voici une autre nouvelle en provenance de Modène qui fait plaisir. Vous vous rappelez le Maserati Levante Trofeo ? Il s’agit de la version ultime du SUV italien, arrivée l’année dernière avec le V8 3.8 dans une déclinaison 580 ch (contre 530 sur le Levante GTS).

Mieux vaut tard que jamais, Maserati a décrété que le reste de la gamme allait également profiter du régime Trofeo. À moins que la marque ait un stock de V8 à liquider avant l’électrification définitive ? En tout cas, cela veut dire que ce magnifique V8 biturbo va désormais aussi pouvoir prendre ses quartiers sous le capot des Ghibli et Quattroporte. Si la seconde y a déjà eu droit par le passé (dans une version GTS de 530 ch comme le Levante), ce sera une première en huit cylindres pour cette génération de Ghibli.

Contrairement au Levante, les Ghibli et Quattroporte Trofeo transmettront toute cette cavalerie (et ces 730 Nm de couple) aux seules roues arrière via la boîte automatique ZF à 8 rapports. Avec des 0 à 100 km/h annoncés en 4,3 s pour la Ghibli et 4,5 s pour la Quattroporte (pour une vitesse de pointe identique de 326 km/h, excusez du peu), elles deviennent les berlines les plus performantes de l’histoire du Trident. Le colossal Levante restant paradoxalement la Maserati qui accélère le plus fort grâce à sa transmission intégrale (4,1 s pour 302 km/h).

Le V8 a été légèrement revu depuis son arrivée sur le Levante Trofeo pour atteindre sa puissance maximale 500 tours plus haut (6 750 tr/min), gagner en souplesse (couple maxi disponible de 2 250 tr/min à 5 250 tr/min, soit un plateau commençant 250 tours plus bas et s’achevant 250 tours plus haut que sur le Levante)… et en décibels grâce à un travail sur l’échappement. Maserati ne s’étend pas sur les évolutions châssis mais indique que les Ghibli et Quattroporte Trofeo profitent de réglages spécifiques du contrôle de motricité. Si un launch control fait son apparition comme sur le Levante, les berlines ont l’apanage d’un nouveau mode Corsa.

Elles en profitent par ailleurs pour s’offrir un léger lifting en même temps que les autres versions, incluant un nouveau traitement des feux arrière et un écran 10,1 pouces pour accéder à un système infotainment au goût du jour. Les Trofeo se distinguent par leur accastillage en fibre de carbone, ainsi que leurs ouïes et leurs monogrammes ourlés de rouge sur les ailes. Comme ça, même à l’arrêt, tout le monde saura que vous avez acheté la Maserati qu’il fallait.

Articles associés