La Nissan Leaf gagne en autonomie

Une plus grosse batterie pour aller plus loin, plus vite

La rédaction | Le 9 janvier 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

La Nissan Leaf est peut-être la voiture électrique la plus vendue en Europe, mais ce n’est pas notre préférée. Une Volkswagen e-Golf est par exemple plus agréable à conduire et bien mieux fabriquée. Sans parler du Kona électrique, qui offre un rayon d’action largement supérieur.

Pour revenir dans la course, Nissan a donc présenté deux nouvelles versions de sa compacte électrique au CES de Las Vegas. Tout d’abord, une Leaf 3.Zero, qui offre un système infotainment revu et un nuancier plus vaste, mais conserve la batterie 40 kWh de la Leaf standard, son autonomie et ses performances. Moui.

La Leaf 3.Zero e+ est beaucoup plus intéressante avec sa batterie 62 kWh, qui lui permet d’annoncer 215 ch, 340 Nm et une autonomie de 385 km (contre 150 ch, 320 Nm et 270 km pour la version 40 kWh). En outre, cette nouvelle batterie 288 cellules est à peine plus encombrante et plus lourde que l’ancienne et ses 192 cellules. La mauvaise nouvelle, c’est que Nissan n’en construira que 5 000 pour l’Europe, disponibles en France contre la coquette somme de 39 500 € l’unité (une fois le malus de 6 000 € retranché).

Ce n’est pas ça qui va remédier à la position de conduite catastrophique de la Leaf ni à sa présentation cheap, mais qui sait, ce surcroît de pêche et d’autonomie pourra aider à en faire abstraction…

Articles associés

Plus d'articles