20 ans de Pagani en images

Chaque Zonda et Huayra qui vaut la peine d’être mentionnée est ici.

| Le 9 mai 2019 |

1

Pagani Zonda

20 ans, deux modèles (déclinés en 16 437 éditions limitées), et beaucoup, beaucoup de bruit : l’histoire de Pagani pourrait être résumée ainsi.

Mais s’arrêter là reviendrait à oublier la partie immergée de l’iceberg, et Dieu sait qu’elle est passionnante. Tout commence lorsque Horacio Pagani fonde son entreprise en 1992, sous le nez de Ferrari et Lamborghini, près de Modena. Oubliez la Silicon Valley, voici la Supercar Valley.

De là, il commence à travailler sur une supercar, dessinée en l’honneur du grand pilote de F1 argentin Fangio. Elle prend la forme de la Zonda C12, inspirée de la Sauber Mercedes C9 de la fin des années 80, qui s’était constitué un joli palmarès sportif.

Peu de temps après, il prépare déjà la venue au monde de la Huayra et de ses portes papillon, pensant que la Zonda ne pourra bientôt plus faire face à la concurrence.

Bien sûr, rien ne se passe jamais comme prévu. La Zonda, tel un guerrier zombie immortel, a traversé les âges sous de multiples itérations plus exclusives et démentielles les unes que les autres (coucou Zonda R, coucou Zonda LM). La Huayra est donc arrivée avec une certaine pression sur les épaules. Jusqu’ici, elle ne s’en sort pas trop mal, à l’image de sa toute nouvelle déclinaison Roadster.

Permettez-nous de vous rafraîchir la mémoire sur les plus extrêmes des Pagani. Elles sont belles, elles sont rapides, et vous allez probablement toutes les vouloir.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés