Le Boxster fête ses 25 ans avec une série limitée

Vous aussi, ça vous met un coup de vieux ? Consolez-vous en admirant ces jantes

La rédaction | Le 14 janvier 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Le Boxster a 25 ans. VINGT-CINQ ANS. Le temps s’est déjà écoulé d’une drôle de façon cette année, on n’avait pas forcément besoin que Porsche remue le couteau dans la plaie…

Il y a un quart de siècle donc, le Boxster fut une voiture décisive pour Porsche, au bord de la faillite quand il lance ce petit roadster abordable (280 000 F, abordable pour une Porsche s’entend…) en 1996. C’est peut-être le Cayenne qui a mis la marque sur orbite au cours de la décennie suivante, mais c’est d’abord le Boxster qui l’a sauvée. On en est désormais à la quatrième génération, et à 357 000 exemplaires vendus.

Une auto aussi déterminante et un tel anniversaire méritent bien d’être célébrés. Et comme on a cru comprendre qu’il était un peu compliqué d’organiser une grosse fiesta en ce moment, Porsche s’est rabattu sur le plan habituel : une série limitée.

Vous avez sous les yeux le Boxster 25 Years. Basé sur le GTS 4.0, autrement dit la crème de la gamme actuelle, il s’inspire du concept car éponyme (Boxster étant la contraction de boxer et roadster) par lequel tout a commencé au salon de Detroit 1993. Au menu, une sobre livrée gris métal autour d’un intérieur en cuir bordeaux, agrémentés d’un accastillage « Neodyme » tirant sur le cuivre. Ou plutôt le champagne, ce sera de circonstance. Notez que ce Boxster anniversaire est également proposé en blanc Carrara et en noir Intense, et avec un intérieur noir. La capote laisse elle aussi le choix entre le noir et le bordeaux.

Les splendides roues 20 pouces, d’une simplicité à laquelle on n’est plus habitué sur les voitures de sport modernes, seront exclusives aux 1 250 exemplaires du Boxster 25 Years. Ces derniers se distingueront aussi par leur monogramme « Boxster 25 » sur le postérieur et un peu partout dans l’habitacle. Comptez 96 918 €, soit 10 000 € de plus qu’un Boxster GTS standard. Mais aussi deux fois le prix constant du Boxster originel, et c’est sans parler du malus… Soupir.

Mécaniquement, R.A.S., et personne ne s’en plaindra : le flat6 4.0 atmosphérique développe toujours 400 ch et 420 Nm, pour un 0 à 100 km/h en 4 s tout rond lorsqu’il est associé à la boîte PDK. Mais pour que l’hommage soit complet, vous choisirez bien évidemment votre Boxster avec la boîte manuelle de série, ce qui vous permettra de surcroît d’économiser 3 282 €. Quelle que soit votre décision, ne traînez pas trop.

Articles associés

Plus d'articles