Ces cinq Porsche qu’on n’a jamais eues

Plongée en vidéo dans la cour des miracles de Zuffenhausen

| Le 21 décembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

La vie de concept car n’est pas toujours aussi rose qu’on l’imagine. Il y a ceux qu’on acclame de salon en salon, font des petits en concession et influencent une décennie de design.

Et puis il y a les autres, les obscurs. Ceux qu’on oublie sitôt présentés, ou les études de style que l’on ne montre qu’en interne. Ceux-là, concepts ou prototypes, sont vite remisés dans un hangar en compagnie de leurs semblables, et ne voient plus la lumière du jour alors qu’ils ont eux aussi façonné l’histoire de la marque.

Jusqu’au moment où des communicants un peu plus inspirés que les autres décident de rendre hommage à tous ces vilains petits canards. Tel Porsche, qui ressort aujourd’hui de sa collection cinq machines plus ou moins tombées dans l’oubli.

 

La Porsche 984 est le premier brouillon d’un Boxster, dix ans avant (1984-1987). Un petit roadster animé par un flat-four 2.0 de 135 ch à l’arrière, misant tout sur un poids plume (880 kg) et une aérodynamique léchée. Esthétiquement, ce mash-up de 968 et de 993 a mal vieilli, mais l’esprit y était.

 

En parlant de physique difficile… En 2003, l’arrivée du Cayenne avait déjà défrisé nombre de porschistes. Imaginez la vague d’infarctus si cette étude de Cayenne Cabrio avait vu le jour… Vous aurez remarqué qu’elle s’achève sur deux poupes différentes selon qu’on regarde son côté babord ou tribord. Il n’y a pas de petites économies.

 

De la 356 à la 991, les Speedster jalonnent l’histoire de Porsche. Cette 911 Carrera 3.2 Speedster, particulièrement radicale avec son carénage monoplace et l’absence du moindre saute-vent, a précédé le modèle de série de 1989, qui a limité les frais à un pare-brise raboté, l’ablation des places arrière et une capote d’appoint.

 

Basée sur la 964, la Panamericana (1989) célébrait les 80 ans de Ferry Porsche en explorant des lignes funky qui n’auraient pas déparé chez Rinspeed. On note les arches de roue singulièrement échancrées et un mécanisme de toit préfigurant celui des 993, 996 et 997 Targa. Trente ans après, on suggérerait bien à Porsche un petit remake de ce concept de Targa baroudeuse. À la sauce hybride ou électrique, si ça peut aider.

 

Plus près de nous, cette chose aux allures de 918 cyborg n’est – heureusement – pas une étude de style. Il s’agit un « rolling chassis » utilisé au tout début pour développer l’extraordinaire motorisation hybride de l’hypercar que l’on connaît.

Et pour vous, ce sera laquelle ?

Articles associés