Renault présente sa 4L volante, la Renault AIR4

Pour clore les célébrations du soixantenaire de la 4L, Renault s’envoie en l’air avec la Renault AIR4

| Le 26 novembre 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

La Renault AIR4 est bien une Renault 4 volante. On n’est pas du genre « Aha… on vous l’avais bien dit ! » mais… « Aha… on vous l’avais bien dit ! »

La célébration du 60e anniversaire de la Renault 4L aura donc abouti à ça. « Le véhicule, entièrement en fibre de carbone, conserve les mêmes lignes et la même masse que le 4L d’origine« , nous , « tout en présentant de nouvelles capacités dynamiques« . TU M’ÉTONNES !!!

Mais si les lignes sont peut-être les mêmes, on nous promet que « la rigidité a été complètement revue ». Mais pourquoi vous demandez-vous à juste titre… ? « Inclure de nouvelles contraintes telles que la poussée ou la portance a nécessité des heures de calculs et de tests. » Baptisé Renault AIR4, ce concept a donc été produit en collaboration avec TheArsenale.

Les statistiques et chiffres finissent de nous emmener en territoire inconnu pour le monde automobile. Les batteries lithium-polymère de 22 000 mAh génèrent une puissance totale d’environ 90 000 mAh. Chacune de ses quatre hélices fournit 95 kg de poussée, pour un total de 380 kg. Sa vitesse ascensionnelle maximale est de 14 mètres par seconde, mais limitée à 4 m/s « pour des raisons de sécurité ». L’angle d’inclinaison maximal est de 70 degrés et la vitesse de pointe en vol est de 26 m/s à une hauteur maximale de 700 m.

Vous ne comprenez pas tout ? Venez, on fait un club des aéronefs pour les nuls. « Après un an de célébrations, nous voulions créer quelque chose d’inhabituel pour clôturer le 60e anniversaire de la 4L », déclare Arnaud Belloni, directeur marketing de Renault. « Cette collaboration avec TheArsenale s’est imposée naturellement. Le showcar volant AIR4 est quelque chose de totalement inédit, et un clin d’œil à ce à quoi cette icône pourrait ressembler dans 60 ans. »

Et quel clin d’œil ! Mais rassurez-vous, nous n’aurons pas à attendre 60 ans pour la prochaine Renault 4, une version également électrique mais plus ancrée au sol est déjà en route.

Articles associés