La Toyota Supra GT4 50 Edition est une voiture de course très, très rare

Produite en tout et pour tout à six exemplaires, elle ne coûtera cependant pas plus cher qu'une Supra GT4 "normale"

La rédaction | Le 23 mars 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Contrairement aux apparences, ceci n’est pas une énième Supra du SEMA Show. C’est une Supra de course, plus précisément une GT4, dans une configuration très spéciale.

Elle s’appelle Supra GT4 50 Edition car elle fête la livraison des 50 premières Supra GT4 depuis son lancement global en 2020. Entre-temps, la voiture a eu le temps de décrocher 36 victoires de catégorie et 78 podiums à travers le monde. Il fallait bien une petite série limitée pour fêter ça, non ?

Limitée, c’est le moins que l’on puisse dire : il n’y en aura que six dont deux pour l’Asie, deux pour l’Europe et deux pour les États-Unis. Chacune revêtira cette livrée rouge vif ornée d’un monogramme « 50 Edition » doré sur les flancs et le toit. De quoi en faire la star des paddocks ou, plus inquiétant, « d’une collection privée », se réjouit Toyota. De grâce, si vous mettez la main sur une de ces Supra GT4 50 Edition, emmenez-la rouler sur circuit, ne la laissez pas croupir dans un box climatisé.

Outre leur robe écarlate, ces six Supra GT4 se distingueront par un baquet spécifique et un inédit siège passager assorti d’un repose-pieds en fibre de carbone, au cas où vous voudriez mettre à l’épreuve le système digestif de vos amis sur un tour chronométré (sac en papier non fourni). Il y a bien sûr une plaque numérotée sur la planche de bord, et chaque voiture sera livrée avec sa housse.

Étonnamment, la Supra 50 Edition ne coûtera pas plus cher qu’une Supra GT4 « normale » (on se comprend…), soit 175 000 € hors taxe. Il faut dire que la fiche technique ne bouge pas : on retrouve le six cylindres en ligne 3.0 biturbo BMW avec ses 430 ch et 650 Nm (à comparer aux 340 ch et 500 Nm de la Supra de route, à l’essai ici), qui peuvent évoluer en fonction de la Balance of Performance, et une masse de 1 350 kg (150 kg de moins que la Supra routière). Freins maousses, amortisseurs réglables, panoplie aéro généreuse, la routine.

Et puis franchement, le rouge lui va si bien…

Articles associés