Nouvelle journée, nouvelle hypercar : la Tushek TS900 Apex

Elle est slovène, hybride et découvrable

La rédaction | Le 7 août 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Ceci est la Tushek TS900 Apex. C’est une voiture plutôt rapide ; d’aucuns diraient même une « hypercar ». Elle est animée par un V8 4.2 compressé en position centrale arrière ((issu de l’ancien V8 Audi qu’on retrouvait déjà dans les Spyker, les Gumpert et la précédente Tushek TS600), associé à deux moteurs électriques sur le train avant.

Ensemble, ils développent pas moins de 1 340 ch ainsi qu’un couple faramineux, foncièrement inutile mais certainement jouissif de 1 600 Nm. Autrement dit, la Tushek TS900 se meut prestement, passant de 0 à 100 km/h en moins de 2,5 s pour une vitesse de pointe annoncée à 380 km/h.

Elle est bien aidée pour cela par une masse très contenue de 1 410 kg grâce à une structure en chromoly (chrome-molybdène, un alliage d’acier léger et résistant) et fibre de carbone. La TS900 dispose d’une suspension de course, de freins Brembo, de pneus Pirelli Trofeo R et de suffisamment de place à bord pour deux cœurs bien accrochés.

Les portes en élytre réglementaires sont bien là. Bonus pour le sonomètre (et le trouillomètre ?) : le toit est amovible.

« Ces dernières années, nous avons conçu et développé activement des solutions technologiques pour notre nouveau modèle, en particulier dans le domaine des moteurs électriques », explique le fondateur Aljosa Tushek. Ces innovations sont maintenant partie intégrante de notre dernière voiture et ont été éprouvées avec succès sur circuit au fil des 9 derniers mois. »

Rien sur le prix ou la disponibilité mais une chose est sûre, elle va vite.

Articles associés

Plus d'articles