Mais qu’est-il arrivé à cette pauvre Alfa Giulia Quadrifoglio ?

L'italien ErreErre Fuoriserie a recarrossé la Giulia Quadrifoglio avec un kit néo-rétro full carbone. Attention les yeux !

La rédaction | Le 18 juillet 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

« L’Italie a toujours été la référence incontestée dans la fabrication de voitures en série limitée dédiées aux clients les plus exigeants », estime sans ambages ErreErre Fuoriserie, préparateur basé à Turin. « Au fil des années, les grands maîtres du style italien sont parvenus à interpréter de mieux en mieux le style des grands marques, laissant derrière eux une lignée légendaire de voitures reconnues comme des œuvres d’art. »

Euh… c’est pas faux. En revanche, nous ne sommes pas encore tout à fait certains que la création d’ErreErre Fuoriserie trouvera sa place dans cette galerie.

Vous avez sous les yeux leur hommage à l’Alfa Romeo Giulia originelle, qui fête ses soixante ans en 2022. Basée sur l’actuelle Giulia Quadrifoglio, cette voiture troque les courbes de ce qui reste l’une des meilleures superberlines du marché contre des angles rétro, comme une réinterprétation cubiste de la première Giulia. Tout est en carbone comme il se doit.

Il y a des angles où ce nouveau look tout en arêtes fonctionne, d’autres où ça nous paraît un peu plus… discutable. On vous laisse vous faire votre opinion.

RAS côté mécanique, mais ce n’est pas comme si le V6 2.9 biturbo de 510 ch manquait de punch. Les liaisons au sol et l’habitacle ne bougent pas non plus, sauf si vous souhaitez une sellerie cuir plus raccord avec cette nouvelle carrosserie rétro. Dans tous les cas, vous aurez droit à ces jolies jantes 19 pouces téléphone.

Sans même parler du style, le prix de cette Giulia ErreErre Fuoriserie risque de faire tiquer les éventuels amateurs : 245 000 €… sans la Giulia donneuse. Ouille.

Articles associés