Vous ne devinerez jamais ce qui a inspiré le design de la BAC Mono One

La BAC Mono quitte la scène avec une édition limitée One. Mais ne vous inquiétez pas, elle aura une descendance...

La rédaction | Le 6 février 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

La fin est proche pour la BAC Mono, qui célèbre ça avec une édition finale One. Ce n’est qu’un au revoir, puisque la marque qui a donné naissance à cette fabuleuse voiture de sport monoplace il y a dix ans promet l’arrivée de sa remplaçante en production pour l’été 2021.

Malgré son nom, cette BAC Mono One sera produite à trois exemplaires : un blanc, un noir, un rouge, affichés chacun 158 950 £ (environ 187 000 €). Ils se distinguent des BAC Mono standard – si l’on peut dire… – par un surcroît de carbone brut sur leur peu de carrosserie, des jantes carbone spécifiques et bien sûr des logos et des plaques un peu partout pour rappeler à quel point ils sont encore plus exceptionnels que les autres Mono.

Où BAC a-t-il puisé son inspiration pour ces graphismes, à votre avis ? Cherchez bien. Non, pas là. Non plus. Ecoutons plutôt la marque…

« Notre équipe de designers a rendu hommage au clip de Björk de 1999 ‘All is full of love’ pour créer la Mono One car c’est le robot de cette vidéo qui inspiré le style initial de la voiture il y a plus d’une décennie. Un logo évoquant le robot-Björk orne donc l’aile et l’appuie-tête.

[…] Au sommet d’une longue liste d’équipements de série, la Mono One inclut un casque unique avec une livrée inspirée de ce robot, ce qui exalte la symbiose entre l’homme et la voiture. »

Tout simplement. C’est vrai, ça, pourquoi n’y a-t-il pas plus de pistardes avec des éditions spéciales inspirées de chanteurs islandais ? On attend maintenant avec impatience la Caterham Seven Jófríður Ákadóttir et l’Ariel Atom Magni Ásgeirsson.

Articles associés