Voici la nouvelle BMW Série 2 Active Tourer

Le monospace BMW revient avec plus de volume, plus d'écrans, et plus de calandre

La rédaction | Le 6 octobre 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous avez sous les yeux la deuxième génération de la voiture la plus raisonnable de la gamme BMW : la Série 2 Active Tourer [on attend toujours le Passive Tourer], qui a fait un carton avec plus de 430 000 véhicules vendus depuis son lancement en 2014. Mieux, 80 % des acheteurs de ce monospace étaient de nouveaux clients BMW.

On ne va pas revenir sur les naseaux géants, de rigueur sur toute BMW des années 2020. Alors attardons-nous sur le reste : la Série 2 Active Tourer est désormais plus silencieuse et plus aérodynamique (Cx: 0,26). Dans un gabarit à peine plus encombrant (4,38 m de long sur 1,82 m de large), elle promet une habitabilité en hausse dans toutes les dimensions. Le coffre en reste à 470 l en configuration standard (415 sur les versions hybrides). La banquette coulissante est optionnelle : c’est un monospace, mais un monospace BMW.

La planche de bord s’inspire quant à elle de la BMW iX électrique, avec une grande dalle incurvée regroupant un combiné d’instrumentation de 10,25 pouces et un écran central de 10,7 pouces pour l’infodivertissement. Le tout est subtilement orienté vers le conducteur. Comme sur une bonne vieille E30, direz-vous. Ou pas. Hors volant, le peu de boutons qui restent sont désormais regroupés entre les sièges autour du sélecteur de boîte (automatique sur toutes les versions). Pas de platine de climatisation physique, donc, mais des commandes tactiles +/-  accessibles en permanence à la base de l’écran, qui semblent mieux fichues que les horripilantes touch bars des dernières Volkswagen. La molette de l’iDrive n’est plus, supplantée après vingt ans de bons et loyaux services par les commandes tactiles et vocales.

Toutes les aides à la conduite imaginables sont au rendez-vous, y compris l’assistance à la marche arrière qui permet à la voiture de revenir automatiquement sur ses pas (en série). Ne manque plus qu’un générateur automatique de berceuse pour les enfants. Qui sait, peut-être dans la prochaine mise à jour à distance automatique.

Côté moteurs, on trouvera au lancement en février 2022 un trois-cylindres 1.5 essence de 136 ch (218i), un autre à hybridation légère de 170 ch (220i) et un quatre-cylindres 2.0 Diesel de 150 ch (218d). La gamme s’enrichira l’été suivant de deux versions hybrides rechargeables à quatre roues motrices de 244 ch et même 326 ch (225xe et 230xe).

Monospace ou pas, BMW n’a pas lésiné sur le châssis. La Série 2 Active Tourer aura droit à tous les raffinements dynamiques proposés par la Série 1, avec son contrôle de motricité intelligent ou son châssis M Sport optionnel (amortissement piloté, garde au sol abaissée de 15 mm, direction plus directe).

Comptez à partir de 34 200 euros pour une 218i Active Tourer en finition d’entrée de gamme, 36 600 euros pour une 220i et 36 400 euros pour une 218d. Ah, et n’attendez pas la version sept places Gran Tourer, elle ne sera pas renouvelée faute de demande. Si vous avez une famille nombreuse et que vous voulez rouler en (une seule) BMW, il faudra donc payer deux fois plus cher pour passer au X5.

Articles associés