Bugatti dévoile la Chiron Super Sport

Après la Super Sport 300+, Bugatti lance la Chiron Super Sport tout court, sa GT ultime qui file à 440 km/h

| Le 8 juin 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

La lignée des Bugatti Super Sport s’agrandit. Après la Type 55 Super Sport, l’EB110 SS et la Veyron Super Sport, voici la Bugatti Chiron Super Sport. Une version plus longue de 25 cm, plus aérodynamique, plus légère et plus puissante de la Chiron.

Si elle vous dit quelque chose, c’est normal. Elle ressemble exactement à la voiture que le pilote-essayeur maison Andy Wallace a utilisé pour atteindre les 490 km/h en 2019, et à la série limitée de 30 exemplaires annoncée à l’occasion de ce record. La nouvelle Chiron Super Sport découle ainsi directement de l’édition limitée Super Sport 300+ et il ne semble pas y avoir de différences mécaniques entre les deux.

Grâce à de nouveaux turbos, une pompe à huile et une distribution modifiées, le W16 8,0 l développe 1600 ch. Le bloc rupte plus haut à 7100 tr/min (+ 300 tr/min), et les 1600 Nm de couple sont disponibles de 2250 tr/min jusqu’à 7000 tr/min au lieu de 6000 sur la Chiron « standard. » Les rapports de boîte ont été rallongés avec une septième vitesse 3,6% plus longue.

Bugatti ne s’attarde pas tellement à communiquer sur le 0 à 100 km/h (2,4 s) et préfère annoncer d’emblée le 0 à 200 km/h, expédié en 5,8 s, tandis que les 300 km/h sont atteint en 12,1 s. La marque ne donne pas de chiffre précis concernant le 0 à 400 km/h mais confirme que la Super Sport est 7% plus rapide que la Chiron tout court. Contrairement à la version du record 300+, la Super Sport est bridée à 440 km/h. Suffisant pour une GT, non ?

La Super Sport chausse de nouveaux pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 – développés spécialement pour ce modèle – qui peuvent « rouler en continu jusqu’à 500 km/h », et profite d’une direction et de suspensions recalibrées, ainsi que d’un amortissement arrière 7% plus rigide pour plus de stabilité à haute vitesse.

Selon Bugatti, « La Chiron Super Sport est le Grand Tourisme ultime, offrant des performances brutales dans un confort total. » Si vous êtes plus virages, optez plutôt pour la Chiron Pur Sport.

La poupe allongée « Longtail » étire la Super Sport de 25 cm. Les échappements ont été déplacés sur les côtés et alignées par paires à la verticale au profit de l’efficacité du diffuseur. L’avant a également nécessité un travail aérodynamique, et des « rideaux d’airs » au niveau des passages de roue permettent un meilleur écoulement des flux d’air. Notez aussi les neuf trous sur les ailes qui permettent de réduire la pression d’air sous les passages de roue, un clin d’œil à l’EB110.

Les nouvelles jantes sont exclusives à la Super Sport, mais les jantes en magnésium de la Pur Sport sont disponibles en option.

La production de la Chiron Super Sport va bientôt débuter à Molsheim et les livraisons sont prévues pour le début d’année 2022. Le prix est fixé à 3,2 millions d’euros l’unité, hors taxe et hors options…

Articles associés