Porsche Taycan

Incroyable : la première voiture électrique de l'histoire de Porsche est... une vraie Porsche

Jack RIX • Niels de GEYER | Le 25 septembre 2019 |

Note
globale

8
10

Modèle

Porsche Taycan

À partir de 152 136 € (Turbo) et 185 456 € (Turbo S)

Moteur

Deux moteurs électriques, 680 ch, 850 Nm (Turbo), 761 ch et 1 050 Nm (Turbo S), boîte auto. 2 rapports, intégrale

Conso

Turbo S : 26,9 kWh/100km, 412 km d'Autonomie

Performances

0 à 100 km/h : 3,2 s (Turbo), 2,8 s (Turbo S)

Vitesse maxi : 260 km/h

Poids

Turbo : 2 305 kg
Turbo S : 2 295 kg

Verdict

La première Porsche électrique est avant tout une Porsche : extraordinairement véloce, amusante à conduire et suffisamment pratique pour être utilisée au quotidien.

Qu’est-ce que c’est ?

La première voiture 100 % électrique de Porsche, annoncée par le concept Mission E en 2015. Une auto dont nous nous attendons à ce qu’elle réécrive les règles du genre. Potentiellement un tournant dans l’histoire de la voiture de sport. Aucune pression, donc.

Mettons d’emblée certaines choses au clair : en dépit des efforts titanesques des ingénieurs Porsche pour repousser les limites d’une voiture électrique, la Taycan reste… une voiture électrique. Ce qui signifie, en 2019, que son utilisation obéit à un certain nombre de contraintes : l’autonomie (450 km sur la Turbo en conduisant coude à la portière), le temps de charge (de 5 à 80 % de batterie en 23 minutes à condition de tomber sur l’un des 140 et quelque chargeurs 270 kW qui existent en Europe) et le poids (2,3 t). Stefan Weckbach, le chef de projet, prédit que d’ici cinq à sept ans, la généralisation des batteries « solides » permettra de gagner 400 kg à puissance et autonomie identiques. À l’instant T, la Taycan est à l’avant-garde de ce qui est possible.

Oui, une Tesla Model S P100D est encore plus véloce, a un rayon d’action supérieur et coûte moins cher. Merci aux teslamaniaques de l’avoir fait remarquer toutes les 14 s depuis la présentation de la Taycan, mais les chiffres ne font pas tout. Weckbach insiste sur le fait que même s’il a conduit tous les véhicules électriques sur le marché, son objectif premier était que le comportement de la Taycan évoque le plus possible celui d’une 911. C’est la seule référence qui a compté. Viser la lune, tout ça. En partant d’une feuille blanche en 2014, voici ce dont Porsche a accouché.

La suite >> QU’EST-CE QUE C’EST (2)

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles