Ferrari SP48 Unica : comme son nom l’indique

Basée sur la F8 Tributo, cette supercar a été construite à un seul exemplaire pour un ferrariste très spécial

La rédaction | Le 5 mai 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Flavio Manzoni a encore frappé. Cette fois, c’est une F8 Tributo que le patron du style Ferrari et son équipe ont magistralement rhabillée pour un client de premier plan. Voici donc la SP48 Unica, dernière Ferrari en date dans la série des Special Projects (SP).

Selon la marque, ces « projets spéciaux » se veulent « des voitures intégralement sur mesure, répondant à des caractéristiques dictées par un unique client et conçues comme l’expression limpide de ses propres exigences personnelles ». Bref, le genre de Ferrari qui ne s’adresse pas au premier tifoso venu.

Ledit client, désespérément anonyme, détestait manifestement la glace arrière de la F8 puisque la SP48 s’en passe complètement. Adieu rétrovision. Il est vrai qu’avec un V8 biturbo (de 720 ch, si la puissance n’a pas bougé), on a moins besoin de regarder derrière… Sur les photos en plongée, vous pourrez admirer comment la section centrale du toit canalise les flux vers deux prises d’air sous l’aileron.

Selon Ferrari, ce travail sur l’aérodynamique, également visible sur le bouclier avant, est le principal changement par rapport à la F8. Notez l’apparition de prises d’air juste derrière les glaces latérales pour alimenter l’échangeur. Voilà qui devrait profiter à la bande-son à bord. Le porte-à-faux arrière allongé permet quant à lui de réduire la traînée.

Le traitement des surfaces vitrées – façon visière de casque – et celui de la  poupe rappellent la SP38. Mais dans une veine plus futuriste, notamment les feux arrière devenus une simple ligne de LED. Ferrari dit avoir voulu donner l’impression d’une voiture sculptée dans un seul bloc de métal.

L’intérieur de la SP48 est identique à celui de la F8, nous assure Ferrari faute d’images. Seule différence, une finition à base d’Alcantara noir et de textiles rouge orangé, avec des seuils de porte polis.

Le prix ? Faramineux, c’est tout ce qu’on peut vous dire.

Articles associés