Ford : le guide du débutant

Tout ce vous devez savoir sur l'Ovale bleu, et bien plus encore

La rédaction | Le 14 mai 2020 |

8

Et le pire moment ?

Ford a eu son lot de controverses. On pense à la Pinto américaine qui, dans les années 70, risquait de prendre feu en cas de choc à l’arrière à cause d’un réservoir mal conçu. La marque avait conscience du problème, mais avait calculé que payer des dommages et intérêts aux victimes serait moins coûteux que de corriger le défaut de la Pinto… Après de nombreux procès, elle dut cependant procéder à un rappel sur près d’1,5 million de voitures, et son image en prit un coup.

Un scandale similaire éclata à la fin des années 90 lorsqu’on se rendit compte que les pneus Firestone équipant le Ford Explorer avaient une fâcheuse tendance à déchaper à haute vitesse. Ford et Firestone se rejetèrent la responsabilité des accidents qui auront coûté la vie à 271 personnes, et blessé plus de 800 autres. Firestone rappela 14,4 millions de pneus en 2000, et Ford annonça qu’il remplacerait 13 millions d’autres pneus Firestone, pour un coût de 3 milliards de dollars. Là aussi, l’image des deux entreprises a souffert. Tout comme leur relation, qui remontait à l’amitié entre les pères fondateurs Henry Ford et Harvey Firestone un siècle plus tôt.

Plus récemment, en 2008, Ford est passé tout près de la faillite lors de la crise des subprimes. Mais contrairement à GM et Chrysler, il a réussi à s’en relever sans les crédits de l’Etat.

<< Précédent         La suite >>

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles