La Honda N-One RS est la mini-Type R qu’on n’aura jamais

Honda met à jour sa kei car et lui offre une boîte manuelle

La rédaction | Le 16 septembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Une kei car, c’est toujours mignon, mais certaines sont plus gâtées que d’autres. Par exemple, comment ne pas tomber sous le charme de la Honda N-One, cousine néo-rétro de la N Box qui truste la tête des ventes au Japon ?

Lancé en 2012 et revu en 2017, ce pot de yaourt inspiré de la N360 a aujourd’hui droit à une nouvelle évolution qui laisse heureusement sa bouille quasiment intacte. On remarque cependant de nouvelles optiques à LED, des boucliers redessinés… et c’est à peu près tout. Tant mieux, elle est toujours aussi kawaii.

La principale nouveauté se situe entre le conducteur et le passager. Non, pas l’accoudoir ; devant, plus bas : si vous optez pour la version haute N-One RS (en jaune sur les photos), le trois-cylindres turbo pourra désormais être associé à une boîte manuelle à six rapports à la place de la CVT jusqu’alors imposée. Et regardez ce pommeau en cuir perforé à surpiqûres rouges…

Certes, vu le cahier des charges d’une kei car – 660 cm3 et 64 ch maximum, avec des voies à peine plus larges que celles d’un skateboard –, ça risque de ne pas suffire à en faire la Civic Type R du pauvre. Il n’empêche qu’à l’instar du roadster S660, on peut parier sur un rapport plaisir/puissance défiant tout concurrence… si l’on a la chance d’habiter au Japon, comme toujours.

Articles associés

Plus d'articles