L’Hopium Machina est une berline française à hydrogène

Hopium a construit son premier prototype et ouvert le carnet de commande. Elle vous tente ?

| Le 21 juin 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Voici une berline au nom tout droit sorti d’un film de science-fiction : l’Hopium Māchina.

Hopium est une entreprise française toute récente fondée par le pilote Olivier Lombard, qui détient le titre du plus jeune vainqueur de catégorie au Mans depuis qu’il a terminé en tête des LMP2 en 2011, à l’âge de 21 ans. Son objectif est de produire « des voitures haut de gamme à hydrogène », une technologie qu’Olivier Lombard a pu éprouver au volant de plusieurs voitures de course expérimentales. Son premier modèle, la Māchina, avait été dévoilé en octobre 2020. Aujourd’hui, Hopium a mis au point un prototype roulant et le carnet de commande est ouvert.

Ce prototype a été baptisé « Alpha 0 » et son rôle est essentiellement de valider la fiabilité du système de pile à combustible. Système qui permettrait à la Māchina de parcourir près de 1000 km avec un seul plein, avant de ravitailler en trois minutes. Il y aura 500 ch disponibles sous le pied droit, pour une vitesse de pointe de 230 km/h.

Hopium est peut-être un très jeune constructeur mais une chose est sûre, il maîtrise déjà à la perfection les éléments de langage du design…  Ainsi , les optiques de la Machina forment une « signature lumineuse » qui « rappelle la stratification d’un module à hydrogène et les ondes à la surface de l’eau. » Non ?

Pour le moment, Hopium prévoit un maximum de 1000 précommandes, moyennant un acompte de 410 € l’unité (« en référence au spectre lumineux de l’hydrogène », s’il vous plaît). Le tarif de la Māchina devrait se situer aux alentours de 120 000 €, pour une commercialisation prévue en 2026. Il n’y a plus qu’à construire les stations qui vont avec.

Articles associés