Lamborghini SC20 : speedster mi amore

Second modèle de la division Squadra Corse, la SC20 est "la plus extrême supercar V12 ouverte homologuée route." Parce qu’une Aventador SVJ Roadster, c’est tellement commun...

Cédrik André | Le 16 décembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

« Faites juste en sorte qu’elle soit cool.” Ce sont les mots exacts que le client a eus pour orienter le département design de Lamborghini. Le résultat, sobrement baptisé SC20 – à ne pas confondre avec la MC20 de Maserati – est tout simplement « la plus extrême supercar V12 ouverte homologuée route » selon les propres mots de Lamborghini.

Elle est la seconde création de la division Squadra Corse après la SC18. Non, les chiffres ne se suivent pas car les chiffres ne correspondent pas à l’ordre mais à l’année. Comme… le 19 de Covid-19 (on a les références qu’on peut en ce moment). Bref, la SC20 puise son inspiration de l’expérience en compétition GT de Lambo et de l’hyperpistarde Essenza SCV12 apparue à l’été 2020. Selon nos sources, les Diablo VT Roadster, Aventador J ou encore le Concept S faisaient aussi partie de la planche de tendance.

« À l’avant, il y a également une nette inspiration de la Veneno, nous a précisé Mitja Borkert, patron du design Lambo. Vous voyez cette face avant agressive. Elle n’est pas simplement basse. Elle est incroyablement basse. » Basse et pas contente. Les prises d’air sur le capot font référence à celles de la Huracán GT3 Evo et les nouvelles optiques avant ne devraient se retrouver sur aucune autre Lambo à l’avenir.

Le profil mêle des angles, des hexagones, des lames aéro et… de l’histoire. Borkert était catégorique et insistant sur la présence de la ligne dite “Gandini” qui est LA signature des Lamborghini, une ligne courbe qui doit joindre, d’un trait, l’avant à l’arrière de l’auto. « Elle a ce profil super pur. » Pur, oui. Dingue aussi !

Et le plus fou reste l’arrière. On a passé le cap de la Lamborghini avec un gros aileron. On est dans l’ère du Gros Aileron avec une Lamborghini dessous. Borkert est fier de nous montrer « cet arrière incroyable avec cet aileron qui domine ». Merci, on avait vu ! Un aileron qui peut être réglé selon trois positions et qui, comme le reste de la voiture, est fait de carbone.

Les ingénieurs Lambo vont jusqu’à polisher le carbone à la main pour optimiser l’écoulement de l’air et, donc les performances de l’auto. Et qui dit performances dit vitesse. Combien en pointe ? Lambo ne répond pas officiellement, mais Borkert dit qu’elle a été mesurée à “au moins” 270 km/h.

Bonne nouvelle pour… très peu de gens, mais bonne nouvelle quand même, certains pourront la voir puisqu’elle devrait rouler. Borkert, toujours lui, nous a confié connaître le client et nous a assuré qu’il la conduirait : « Ce n’est pas qu’une voiture de circuit, elle est à l’aise sur route aussi. Et je peux vous dire que, connaissant le client, il va s’en servir. »

En dessous de cet ensemble ultra-exclusif (bah si ! une Lambo unique, C’EST ultra-exclusif…), c’est un peu moins exclusif mais un peu quand même puisqu’il s’agit d’une base d’Aventador SVJ avec son sublimissime V12 6,5 l qui envoie quelque 770 ch aux quatre roues via une boîte robotisée 7 rapports. On pense que ça devrait suffire sachant que 1) il n’y a pas de toit, 2) elle est faite pour rouler sur route ouverte, et 3) il n’y a pas de PARE-BRISE.

Comme nous, vous trépignez à l’idée de vous faire faire votre propre Lamborghini perso ? Très simple, demandez à Monsieur Borkert, il a la réponse : « Vous venez chez Lamborghini, vous prenez la dernière version du V12 et nous le recouvrons de haute couture automobile. »

En clair, c’est une sculpture qui prend les virages comme aucune autre. « Il y a 20 ans, les Lamborghini étaient déjà des sculptures automobiles mais, même si elles accéléraient fort, les performances étaient… variables. Aujourd’hui, nous sommes fiers car nous avons atteint un nouveau sommet en performances. »

Performante ET avec un look incroyable… la SC20 est vraiment cool.

Articles associés