Le nouveau Land Rover Discovery Sport débarque

Le best-seller de la marque britannique se refait une beauté.

Valentin Langard | Le 22 mai 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Le Discovery Sport est le Land Rover qui se vend le mieux, et de loin. Oui, c’est vrai qu’on a pourtant l’impression de voir des Evoque à chaque coin de rue, mais c’est bien son cousin – plus pratique et un peu moins hors de prix – qui domine les débats à l’échelle mondiale.

Ceci est un moment important donc, puisque vous êtes face à la phase II du Discovery Sport, lancé en 2015 pour succéder au Freelander. A première vue, Land Rover semble partisan de l’adage « on ne change pas une équipe qui gagne ». Le nouveau bouclier avant paraît tout de même plus adapté à un véhicule qui comporte « Sport » dans son nom. La finition R-Dynamic – en rouge ci-dessus – ose même révéler un semblant de diffuseur arrière, mais le tout reste relativement sage.

Vous aurez également remarqué les poignées de portière, conventionnelles. Les escamotables sont visiblement réservées aux Range Rover.

Ça n’empêche pas le Discovery Sport de partager la plateforme de l’Evoque, et d’adopter une gamme de motorisations similaire. Il est disponible à la commande dès aujourd’hui à partir de 38 100 € en France. Pour ce prix-là, vous aurez un simple diesel de 150 ch, boîte manuelle, traction. La plupart devraient être vendus en boîte auto et quatre roues motrices avec plus de chevaux. Essence ou Diesel, tous les moteurs auront droit à une hybridation légère.

Contrairement à l’Evoque, pas de moteur essence 300 chevaux au programme (il faudra se contenter de 200 ou 250). Une version hybride rechargeable devrait voir le jour au cours de l’année autour d’un trois-cylindres Ingenium.

A l’intérieur, on retrouve l’habituelle configuration à sept sièges, bien que Land Rover parle désormais de « SUV compact 5+2 ». En gros ne vous attendez pas à faire asseoir deux rugbymen au troisième rang. Il ne sera bientôt plus seul sur ce créneau du SUV compact premium sept places avec l’arrivée imminente du Mercedes GLB.

Et ça tombe bien, on s’y sent comme dans un véhicule premium. Il embarque désormais les technologies Apple CarPlay et Android Auto, mais aussi la technologie de vision au sol ClearSight et le rétroviseur intérieur intelligent étrennés par le Range Rover Evoque. Le tout vous permet littéralement de voir à travers la carrosserie et autres obstacles. Ça demande un petit temps d’adaptation, comme tout ce qui relève de la sorcellerie. Très pratique pour repérer les gros rochers en hors-piste, on imagine que ça servira davantage à repérer les bordures de trottoir.

Pour tout le reste, il y aura le Land Rover Defender

Articles associés

Plus d'articles