Le nouveau Land Rover Defender, c’est pour (très) bientôt

Un stage commando aux quatre coins du monde, et il sera bon pour le service

La rédaction | Le 30 avril 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Aujourd’hui, c’’est la journée mondiale du Land Rover. Pour de vrai : ça fait pile 71 ans que le premier a été dévoilé au salon d’Amsterdam. Les grincheux diront qu’il aura donc fallu 71 ans à Land Rover pour trouver comment remplacer le Defender, et ils n’auront pas complètement tort : même si celui-ci a connu plusieurs grosses mises à jour au fil de sa carrière, il est resté philosophiquement le même : un garçon de ferme. Un outil à ranger dans la grange entre les vaches et la moissonneuse-batteuse.

Nous saurons très vite ce que Land Rover a l’intention de faire de son remplaçant. À l’occasion de ce 71e anniversaire, la marque donne aujourd’hui quelques nouvelles. Le prochain Defender a déjà abattu 1,2 million de kilomètres.

Pas une seule voiture, vous vous en doutez, mais tout une armée, dans les coins les plus hostiles de la planète. Certaines ont même fait un détour par le Nürburgring. Il y en a eu au Moyen-Orient, pour les tests par temps chaud, en Laponie suédoise, pour les conditions hivernales, sur le col autrichien du Grossglockner pour le remorquage, à Londres et à New York pour l’environnement urbain, dans l’Utah pour la rocaille, dans les Rocheuses du Colorado pour l’altitude, ou encore dans le centre de torture Land Rover d’Eastnor, à la frontière galloise. En tout, 22 destinations différentes.

L’une des dernières sera le Kenya, où le Defender sera mis à l’épreuve auprès du Tusk Trust, une fondation caritative pour la protection des éléphants dont Land Rover est partenaire depuis quinze ans. Là, il sera « confronté au réel ». Un excellent test à n’en pas douter, même si dans notre cas chez TopGear les éléphants sont – croyez bien que nous le regrettons – trop rares près de la porte de Vanves pour que ce soit vraiment représentatif.

Au total, Land Rover recense 45 000 tests différents auxquels le Defender aura été soumis avant sa mise en production. Ce que nous aimerions bien savoir, puisque la marque insiste tellement sur sa robustesse et sa compétence, c’est face à quoi il a été testé. À part le Jeep Wrangler, ça va de soi.

Articles associés