LF-30 Concept : le futur selon Lexus

Un futur à base de puissance et de drones porte-bagages

| Le 25 octobre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Lexus est en marche vers le futur, et pas qu’un peu. La marque devrait dévoiler son premier véhicule 100% électrique au cours du mois prochain (et ainsi surfer sur la vague de Volvo ou encore Mazda), mais ce n’est que le début d’une longue offensive. Une hybride rechargeable ainsi qu’une plateforme dédiée aux voitures électriques devraient voir le jour au début de la prochaine décennie. D’ici 2025, toute la gamme sera électrifiée.

La LF-30 vise encore plus loin et imagine ce à quoi pourraient ressembler les produits de la marque en 2030. Au niveau du look, c’est réussi : difficile d’imaginer plus futuriste. Et attendez de voir la technologie embarquée…

Les quatre moteurs électriques devraient produire (tout ceci est purement théorique) 544 chevaux et jusqu’à 700 Nm de couple. De quoi passer de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et atteindre une vitesse max de 200 km/h.

Ces moteurs sont gérés par un système baptisé « Advanced Posture Control », dont le principe est de « réguler la puissance et le couple élevé des moteurs électriques, afin d’ajuster cette puissance à la sensibilité des passagers ». Selon les situations, la LF-30 peut ainsi être une traction, une propulsion ou une quatre roues motrices. Parce qu’ils sont compacts et légers, les moteurs permettent aussi une meilleur exploitation de l’espace.

La direction « by-wire » supprime toute sorte de liaison mécanique entre le volant et les roues avant. Mais vous n’aurez de toute façon pas besoin d’utiliser le volant puisque la LF-30 est autonome. La recharge rapide (jusqu’à 150 kWh) est sans fil, tandis que la batterie de 110 kWh devrait pouvoir vous permettre de parcourir 500 kilomètres avant d’être à plat.

L’habitacle est tout aussi futuriste. Commande vocale et gestuelle, réalité augmentée, des sièges qui épousent la morphologie des occupants, un système audio Mark Levinson… et tout un tas d’écrans et de matériaux écologiques. La cerise sur la gâteau, c’est le drone qu’elle embarque. Elle pourra « transporter tout seul des bagages du seuil de la maison jusqu’au coffre ».

Touche finale : l’opacité des vitres est réglable et la face avant change de couleur selon que vous soyez en mode autonome ou pas.

Alors, le futur, pressés d’y être ?

Articles associés