Grâce à Liberty Walk, la Mitsuoka Orochi n’est presque plus moche

La dernière création du fantasque préparateur nippon est une Mitsuoka Orochi recarrossée façon GT3, et on... aime ?!!

La rédaction | Le 14 janvier 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

En général, les œuvres de Liberty Walk nous laissent un peu dubitatifs : riveter des ailes XXL sur toutes les supercars qui passent, on connaît plus subtil.

Néanmoins, quelque chose nous dit que sa nouvelle proposition ne devrait pas susciter les levées de boucliers habituelles. En effet, le préparateur japonais s’est attaqué cette fois à la Mitsuoka Orochi, une étrange « supercar » développée sur la base d’une Honda NSX première génération mais avec un V6 Toyota 3.3 de 230 ch à la place du légendaire VTEC. Et surtout un design manifestement inspiré d’une grenouille sous une semelle.

Là, c’est différent. L’Orochi, baptisée ainsi d’après un dragon à huit têtes et huit queues de la mythologie japonaise (rien que ça) a beau n’être plus en vente depuis 2014, elle s’accommode particulièrement bien de ces ailes larges, de ces grosses roues au carrossage négatif et de cette silhouette plantée au ras du sol. En même temps, ça ne pouvait qu’améliorer les choses…

Liberty Walk s’est engagé dans ce projet avec son compatriote Sphere Light, spécialiste des optiques. Outre des feux revus aux quatre coins et les énormes ailes rivetées, on trouve une nouvelle lame avant et une quadruple sortie d’échappement, surplombée par un aileron géant type GT3.

Aucune info sur les perfs, mais on peut toujours rêver d’un 2JZ préparé pour faire bonne mesure…

 

Articles associés