Cette McLaren Sabre est aussi folle qu’elle en a l’air… et elle est à vendre

Une hypercar en série très limité, signée McLaren Special Operations et réservée aux Etats-Unis : vous vous doutez bien que ça ne va pas être donné...

La rédaction | Le 4 août 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelles à propos de ce que vous avez sous les yeux. La bonne ? C’est une McLaren Sabre, autrement dit ce qui se passe quand McLaren lâche complètement la rampe. La mauvaise, c’est que non seulement elle ne sera jamais dans vos moyens, mais que vous n’avez à peu près aucune chance de la croiser un jour. Il va donc falloir vous contenter de ces quelques photos.

En tout, McLaren Special Operation n’a construit que 15 Sabre, toutes pour des clients américains. Vous ne remettez pas cette étrange McLaren ? Piqûre de rappel : c’est une Senna, mais avec un V8 biturbo poussé à 835 ch, et qui a subi une opération de chirurgie esthétique plus ou moins subtile. 70 % des pièces sont inédites. Seuls subsistent la monocoque, le groupe motopropulseur et les surfaces vitrées.

Contrepartie de ce nouveau visage, la McLaren Sabre perd en appui par rapport à la Senna. Et pas qu’un peu, puisqu’elle en offre trois fois moins. Si la Senna est moche n’a pas un physique facile, il y a (heureusement) une raison… Moins d’appui et un bonus de 35 ch, ça donne 351 km/h en vitesse de pointe, ce qui fait de la Sabre la McLaren biplace la plus rapide.

Et finalement, cette carrosserie extravagante a son charme. La Sabre assume totalement de ressembler à une Hot Wheels grandeur nature, et c’est rafraîchissant. Prenez-en de la graine, messieurs les préparateurs.

Vous vous demandez sans doute le prix, juste pour être définitivement sûr qu’elle est hors budget. N’insistez pas, on parle d’une McLaren sur mesure, construite à la main à 15 exemplaires, basée sur une hypercar à un million d’euros pièce dont toute la production a été écoulée, avec 70 % de pièces inédites. Autant de choses qui expliquent pourquoi le courtier Mecum Auctions estime qu’elle ne devrait pas partir à moins de 5 millions de dollars lors de sa vente aux enchères de Monterey le 18 août.

Articles associés