La Mercedes EQS est la voiture de série la plus aérodynamique de l’histoire

L'imminente grande berline électrique de Stuttgart annonce un Cx de 0,20 tout rond, un record selon Mercedes

La rédaction | Le 29 mars 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

En mode Sport sur ses jantes AMG 19 pouces, le futur fleuron électrique de Mercedes sera « la première voiture de production dans le monde dont la valeur de Cx commencera à 0,20« , proclame la marque. Ce qui est vraiment très aérodynamique puisque la dernière Classe S annonçait déjà un mirobolant 0,22.

Par « voiture de production », Mercedes entend sans doute « voiture produite en série. » La Volkswagen XL1 et la Saturn EV1 étaient par exemple toutes deux plus aérodynamiques que l’EQS avec leurs coefficients de pénétration dans l’air respectifs de 0,189 et 0,19, mais elles n’ont été construites qu’en quantités infimes.

Quoi qu’il en soit, sauf surprise venue de la concurrence, l’EQS deviendra en tout cas au mois d’août la voiture la plus efficiente aérodynamiquement que vous puissiez acheter en concession. Mercedes met cette prouesse sur le compte de sa plate-forme électrique dédiée, qui a permis aux designers d’accoucher d’un design particulièrement fluide. En effet, on n’a pas affaire à une tricorps conventionnelle comme sur une Classe S, E, ou C, même profilée comme sur un CLS. Il n’y a ici pour ainsi dire qu’une seule courbe du museau au becquet, reposant sur des porte-à-faux réduits à leur plus simple expression.

Il faudra encore attendre quelques semaines pour découvrir ce qui se dissimule sous ce camouflage, mais le concept éponyme de 2019 en donne déjà un aperçu. Comme sur les EQC et EQA, les optiques seront reliées à l’avant comme à l’arrière par une fine barre de LED, et la calandre sera sans doute pleine, lisse et noire. Même s’il n’y aura pas grand-chose à admirer dessous, le capot englobera manifestement les ailes.

Le morceau de bravoure se trouvera cependant à l’intérieur, avec une planche de bord qui ne sera plus qu’une seule et immense dalle numérique sur toute la largeur de la voiture, englobant trois écrans (tactiles au centre et côté passager). Les designers se sont assurément fait plaisir. Les ergonomes, on demande à voir…

La Mercedes EQS sera produite au côté de la Classe S dans l’usine allemande de Sindelfingen, non loin de Stuttgart, un site neutre en émissions de CO2. Elle devrait offrir une batterie de 100 kWh, une autonomie conséquente de 700 km dans ses versions de pointe, et être commercialisée cet été. On vous en dit plus très vite.

Articles associés