Souvenez-vous : la Mercedes SLR Stirling Moss

En cette semaine d'hommages à l'un des géants du sport automobiles, repenchons-nous sur celui que Mercedes lui avait rendu en 2009

La rédaction | Le 16 avril 2020 |

3

 

Et donc ?

Comme sur la 300 SLR de Sir Stirling Moss aux Mille Miglia, il n’y a ni toit, ni vitres latérales. À la place du pare-brise, on trouve deux saute-vent de quelques centimètres de haut pour protéger tant bien que mal les passagers des flux d’air.

Et autant dire qu’avec le V8 5.4 AMG à compresseur qu’abrite cet interminable capot, il y en a, des flux d’air.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles