Lando Norris rempile chez McLaren

Après Ferrari et Charles Leclerc, c'est au tour de McLaren de sécuriser le volant de sa superstar.

La rédaction
Publié le : 29 janvier 2024

Voici déjà cinq ans que Lando Norris a fait ses débuts chez McLaren. L’histoire d’amour va se prolonger puisque l’Anglais a renouvelé pour plusieurs années le contrat qui le liait à l’écurie de Woking. Cette annonce suit celle de Charles Leclerc, qui avait annoncé il y a quelques jours poursuivre lui aussi sa carrière chez Ferrari « pour encore plusieurs années à venir ».

Le nouveau contrat de Norris n’est pas plus précis publiquement que celui du monégasque, McLaren ayant seulement confirmé que son duo resterait le même « jusqu’à fin 2026 ». De son côté, Oscar Piastri avait en effet obtenu un accord sur trois ans en septembre.

On peut supposer que cela cache des clauses de sortie : le précédent contrat de Norris n’expirait de toute façon pas avant fin 2025, et le nom du pilote de 24 ans a souvent été cité pour remplacer un Sergio Perez en méforme chez Red Bull.

« C’est un sentiment génial de savoir que je reste en papaye, a déclaré Norris. J’ai grandi avec McLaren et je me sens chez moi ici, l’équipe est comme une famille pour moi. L’aventure a été passionnante jusqu’à présent, avec des hauts et des bas, mais la dernière saison a montré notre désir de revenir courir dans le peloton de tête. Le travail que Zak, Andrea et toute l’équipe ont accompli l’année dernière a été incroyable, et je suis confiant dans le fait de me battre pour la victoire avec McLaren. Je me réjouis de créer de nouveaux souvenirs et de continuer à travailler dur avec tout le monde au McLaren Technology Center ces prochaines années. »

En 2023, McLaren a connu un début de saison catastrophique avant de trouver la clé de sa monoplace à l’été grâce à une profonde mise à jour aérodynamique. La MCL60 s’est dès lors imposée comme l’une sinon la monoplace la plus rapide derrière la Red Bull, terminant au quatrième rang du championnat constructeur au nez et à la barbe d’Aston Martin. Avec ses six deuxièmes places (un record en 2023), Norris s’est quant à lui adjugé la sixième place du championnat pilote. Si la saison avait commencé à Silverstone en juillet, il aurait été vice-champion du monde derrière Max Verstappen…

Avec une nouvelle soufflerie, une simulateur dernier cri, une nouvelle usine de composites et une politique de ressources humaines agressive, McLaren se fait fort de donner à Norris la voiture qui lui permettrait de remporter enfin sa première victoire. « Je suis ravi que nous poursuivions notre relation avec Lando pour encore plusieurs années, a déclaré Zak Brown, PDG de McLaren Racing. Cela a été une formidable aventure depuis six ans, et il a montré une grande implication et un désir insatiable de faire avancer l’équipe et de ramener McLaren sur le devant de la grille. La saison dernière, on a vu le rôle fondamental joué par Lando pour redresser nos résultats, et j’ai hâte de continuer cette progression ensemble, avec encore beaucoup de podiums. »

Top Gear
Newsletter

Recevez les dernières news, tops et exclusivités sur votre adresse e-mail.