Novitec s’attaque à la Ferrari Monza SP1

Alors comme ça votre speedster V12 Ferrari en édition limitée n'est pas encore assez surpuissant pour vous ?

La rédaction | Le 14 octobre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Seuls les clients Ferrari les plus fidèles se sont vu proposer de faire l’acquisition d’une des 499 Monza. Rien que pour pouvoir jeter un regard dessus, il fallait être dans le groupe WhatsApp ad hoc. Alors seulement, vous aviez l’infime privilège d’être soumis à l’un dilemmes les plus déchirants de l’histoire de l’humanité : Monza SP1 monoplace, ou SP2 biplace ?

Dans les deux cas, on pourrait imaginer que ce qui s’apparente à une 812 Superfast sans toit ni pare-brise est suffisant. Les Ferrari Monza peuvent en effet tout de même compter sur un V12 atmosphérique 6.5 de 810 ch, capable de les propulser de 0 à 100 km/h en 2,9 s et jusqu’à 300 km/h. Si cela vous paraît presque lent rapporté à la puissance, c’est parce que la vitesse est bridée électroniquement : Ferrari a estimé qu’il valait mieux être un peu raisonnable quand ce sont vos Ray-Ban qui tiennent lieu de pare-brise.

Mais non, ça ne suffit manifestement pas à tout le monde. C’est ici qu’entrent en scène les préparateurs allemands comme Novitec, en brandissant une magnifique ligne d’échappement dorée à la limite de l’indécence.

Ce n’est pas juste pour faire joli. Selon Novitec, cet échappement plaqué or permet une meilleure dissipation de la chaleur et une diminution de la contre-pression par rapport au système Ferrari de série. Il est possible de choisir entre inox et Inconel. La puissance atteint 844 ch, tandis que le couple passe de 719 à 780 Nm.

Bizarrement, Novitec ne mentionne nulle part dans son communiqué les effets de ces modifications sur la bande-son. Notre hypothèse est qu’ils sont tous sourds depuis le passage au banc d’essai.

Novitec en a profité pour abaisser la garde au sol de 35 mm (c’était donc possible), et poser la Monza sur des jantes Vossen de 21 pouces à l’avant et 22 à l’arrière. Heureusement, sinon vous auriez risqué de passer inaperçu à son volant.

La Monza revue par Novitec est apparemment un dixième plus rapide que la Ferrari de série sur le 0 à 100 km/h, tandis que la bride électronique a sauté pour une vitesse de pointe qui va désormais « bien au-delà de 300 km/h. » Un volontaire pour les mesures ?

Articles associés

Plus d'articles