Nouveau record de ventes pour Rolls-Royce

En 115 ans d'existence, Rolls n'a jamais vendu autant de voitures. Et maintenant, place aux SUV !

La rédaction | Le 11 janvier 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Rolls-Royce est en pleine bourre. Bon, ce ne sont pas exactement les termes employés par la marque dans son communiqué, mais c’est à peu près l’esprit. Les chiffres de 2018 sont tombés, et ils sont bons. Très, très bons.

La Flying Lady a ainsi trouvé le chemin de 4 107 nouveaux foyers à travers le monde au cours de l’année écoulée, les Etats-Unis restant le premier marché de la marque. Pas grand-chose dans l’absolu (il s’écoule chaque mois en France deux fois plus de Clio), sauf qu’on parle de merveilles ultraluxueuses affichées entre 250 et 500 000 € hors options, et réservées par conséquent aux plus grandes fortunes de ce monde. Dans ce contexte, on peut donc parler d’une affaire florissante.

Contrairement à Porsche, par exemple, Rolls-Royce ne considère pas qu’il soit nécessaire de révéler le détail des chiffres selon les modèles. Pensez donc, il ne faudrait pas que le propriétaire d’une Wraith se rende compte que sa voiture est beaucoup plus banale qu’une Dawn… Rolls-Royce se contente de préciser que la nouvelle Phantom VIII est un « vecteur majeur de croissance » [bruit de tiroir-caisse].

Tout ça alors que les premiers Cullinan n’ont été livrés qu’à Noël… On peut ne pas aimer son style (demandez à Chris Harris), mais il est d’ores et déjà acquis que l’arrivée de ce SUV va propulser Rolls vers de nouveaux sommets en 2019. En tout cas, le carnet de commandes du Cullinan est déjà plein jusqu’à la fin de l’année.

Articles associés

Plus d'articles